Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réorganiser l'offre de soins de proximité, une priorité pour l'Agence régionale de santé

-
Par , France Bleu Vaucluse

Face à l'engorgement des services d'urgence et au manque de médecins constaté sur le terrain, l'ARS de PACA invite les professionnels vauclusiens à réorganiser leur travail sur le terrain. En clair, à se rapprocher les uns des autres et à exercer ensemble dans l'intérêt des patients.

Près de 9% des assurés sociaux de Vaucluse n'ont pas de médecin traitant
Près de 9% des assurés sociaux de Vaucluse n'ont pas de médecin traitant © Maxppp - .

La grève dans les services d'urgence des hôpitaux a révélé un manque crucial de moyens financiers et humains, et sans doute aussi la nécessité de repenser l'accès aux soins pour tous. Une priorité affichée par l'Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour qui "le Vaucluse manque d'avantage de temps médical que de médecins." On entend par temps médical, le temps effectif passé aux côtés des patients.  Conséquence, les professionnels de santé sont invités à initier de nouvelles organisations de travail pour dégager du temps médical, pour répondre aux besoins du terrain et pour contribuer à désengorger les urgences. 

Les professionnels de santé devront travailler en commun 

Cette réorganisation souhaitée et accompagnée par l'Agence régionale de santé peut prendre plusieurs formes : une Maison médicale de garde (il en existe à Avignon, Cavaillon, Apt et au Pontet), une Maison de santé pluridisciplinaires (comme à Avignon, Pertuis, La Tour-d'Aigues, Saint-Saturnin-lès-Apt- Beaumettes, Carpentras, Bedoin, Sablet, Beaumes-de-Venise, Sorgues) ou une Communauté professionnelle territoriale de santé (deux projets en cours dans les bassins de vie d'Avignon et de Carpentras.) Objectif : développer le travail en réseau, partager les informations, jouer les complémentarités dans l'intérêt des malades. 

Des projets en chantier en Vaucluse 

Plusieurs projets sont actuellement lancés dans le département : une Maison médicale de garde à Carpentras, des Maisons de santé à Rasteau, Bédarrides, Entraigues, Saint-Saturnin-lès-Avignon, Vedène, Morières-les-Avignon, Apt et Malemort-du-Comtat.) 

Malheureusement, tous les secteurs du département n'exercent pas la même attractivité. Les plateaux de Sault et d'Albion ainsi que le Haut Vaucluse restent en tension et constituent "des zones d'intervention prioritaires" reconnait l'ARS. Avis aux candidats à l'installation... 

Le reportage de Daniel Morin

Caroline Callens directrice de l'ARS Vaucluse, Nadra Bénayache son adjointe et Bernard Muscat médecin généraliste à Avignon
Caroline Callens directrice de l'ARS Vaucluse, Nadra Bénayache son adjointe et Bernard Muscat médecin généraliste à Avignon © Radio France - Daniel Morin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess