Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Réouverture de la frontière franco-espagnole : le gouvernement catalan dénonce les erreurs de Madrid

-
Par , France Bleu Roussillon
Le Perthus, France

Dans une interview accordée à France Bleu Roussillon, le délégué du gouvernement catalan en France Daniel Camós dénonce les fautes de communication de l'Espagne sur la question de la frontière avec la France. Il se prononce pour la réouverture rapide de certains axes, comme en Cerdagne.

La frontière Espagne-France est toujours fermée, comme ici à Puigcerdà
La frontière Espagne-France est toujours fermée, comme ici à Puigcerdà © Radio France - Sébastien Berriot

Aux dernières nouvelles, la frontière entre la France et l'Espagne devrait rouvrir au début du mois de juillet. Le gouvernement espagnol a multiplié ces dernières semaines les annonces contradictoires sur cette question hautement sensible. Une situation dénoncée ce dimanche par le gouvernement catalan. Dans une interview accordée à France Bleu Roussillon, le délégué du gouvernement de Catalogne en France Daniel Camós évoque "les fautes de communication du gouvernement espagnol".

"Il y a eu un va et vient entre les dates. On a parlé du premier juillet pour la réouverture de la frontière. Ensuite c'est passé au 22 juin puis quelques heures après, nous sommes revenus au premier juillet. C'est un manque de coordination apparent". (Daniel Camós)

Daniel  Camós, délégué du gouvernement Catalogne en France
Daniel Camós, délégué du gouvernement Catalogne en France - Délégation du gouvernement de Catalogne en France

Si les autres rouvrent le 15, l'Espagne doit aussi le faire

Pour le délégué du gouvernement catalan en France, toute décision sur la réouverture de la frontière doit se faire dans un cadre européen, en concertation avec les autres pays de l'espace Schengen. "Si la plupart des pays vont vers le 15 juin pour la réouverture des frontières", explique Daniel Camós, "alors je ne vois pas  pourquoi il faudrait faire différemment".

Mais pas sûr que cette remarque soit suivie des faits. Depuis le début de la crise sanitaire le gouvernement espagnol a  plutôt agi de manière solitaire sur cette question. Au mois de mars notamment, Madrid avait annoncé de manière unilatérale sa fermeture de la frontière, ce qui avait surpris le gouvernement français.

Rouvrir au plus vite certains axes

La compétence des frontières est assurée par l'état espagnol. Le représentant du gouvernement catalan en France rappelle que les autorités régionales n'ont aucun pouvoir en la matière, mais il estime  que la fermeture des frontières entre états-nation n'était peut-être pas la meilleure solution pour combattre la pandémie. "Je pense que c'étaient plutôt des critères entre régions sanitaires qui auraient du s'imposer. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait en Catalogne en divisant le territoire en neuf zones sanitaires". Et Daniel  Camós illustre son propos en citant le cas de la Cerdagne et du poste frontière de Puigcerdà : 

"Pourquoi maintenir une fermeture artificielle de la frontière entre la Basse et la Haute-Cerdagne, dans un territoire  qui est aujourd'hui sous contrôle sur le plan sanitaire ?" (Daniel  Camós)

Le délégué du gouvernement catalan en France estime que les deux nations pourraient trouver un mécanisme, dans le cadre de l'espace Schengen, pour permettre aux habitants des deux Cerdagne de pouvoir à nouveau franchir la frontière à Puigcerdà.

Les policiers espagnols surveillent la frontière en Cerdagne 24 heures sur 24
Les policiers espagnols surveillent la frontière en Cerdagne 24 heures sur 24 © Radio France - Sébastien Berriot

Daniel Camós délégué du gouvernement de Catalogne en France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess