Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Réouverture du marché d'Auxerre : "c'est ça le vrai commerce !"

-
Par , France Bleu Auxerre

C'était un événement, mardi, à Auxerre. Après 7 semaines de fermeture, le marché de l'Arquebuse a rouvert ses portes. Un moment très attendu par les commerçants et les clients.

Le marché de l'Arquebuse a rouvert ses portes après 7 semaines de fermeture.
Le marché de l'Arquebuse a rouvert ses portes après 7 semaines de fermeture. © Radio France - Delphine Martin

Ce n'était pas la foule des grands jours, mais un flot continue de clients pour cette reprise du marché de l'Arquebuse, à Auxerre. Une petite dizaine de clients patientent à l'entrée. De chaque côté, des agents de sécurité sont là pour les orienter et limiter l'affluence à 100 personnes. "C'est un marché un peu compliqué car on a beaucoup d'entrées et beaucoup de sorties, donc on a condamné le parking des clients pour faire une entrée unique. Et une sortie à l'autre bout, après la poissonnerie", explique Christophe Muller, chargé de l'organisation du marché à la mairie d'Auxerre. "Nous laissons entrer 100 personnes. Ensuite, il faut que quelqu'un sorte pour que quelqu'un rentre. Nous avons aussi fait un fléchage et nous avons mis des barrières pour empêcher les gens de mettre la main sur les produits. Cela se passe bien. Et puis on a gardé le sourire et la bonne humeur, c'est important", conclut-il en riant.

"Les légumes achetés en supermarchés, ce n'est pas la même chose"

Le sourire, on le devine aussi sous les masques des clients, qui acceptent (presque) sans râler les mesures de sécurité, heureux de retrouver leurs habitudes et leurs producteurs. "Il nous a beaucoup manqué ce marché, parce qu'aller dans les supermarchés où il y a beaucoup plus de monde... Là, je vais retrouver mes producteurs et surtout les légumes frais du marché qui n'ont rien à voir", explique Annie. "Et puis le poissonnier !", ajoute Jean-Claude qui se réjouit déjà du grand pot de fromage blanc qu'il va s'offrir.

Une petite file d'attente s'est formée à l'entrée du marché couvert.
Une petite file d'attente s'est formée à l'entrée du marché couvert. © Radio France - Delphine Martin

A l'intérieur du marché, Bénédicte affiche de grands yeux rieurs face à "son" maraîcher : "On vient toute l'année pour essayer de les faire vivre et là, on était obligé d'aller au supermarché ! Mais c'est ça le vrai commerce ! Je suis très contente de les retrouver tous".

"On est heureux de retrouver nos clients, mais ça aurait pu être fait plus tôt !"

Ecoutez le reportage de Delphine Martin au marché de l'Arquebuse

La joie des retrouvailles est partagée par les commerçants. "On est ravi de revoir certains clients qu'on n'avait pas vu depuis très longtemps", raconte Jean-Luc Mangin, derrière ses fromages de Savoie. "Tout le monde est content de reprendre la vie normale, entre guillemets", ajoute Adelaïde, aux fruits et légumes.

Certains commerçants ont souffert du confinement, d'autres on pu rebondir en développant de nouveaux circuits de distribution : de la vente directe ou des services de livraison. Mais la plupart regrettent quand même cette réouverture trop tardive selon eux : "J'ai le plaisir de revoir mes clients, mais je trouve quand même qu'on aurait pu s'organiser mieux que ça à Auxerre et ouvrir avant. D'autres marchés couverts l'ont fait il y a déjà trois semaines", assure Eliane Leprince, la marchande de volaille. 

Au sol, des marques oranges matérialisent les distances de sécurité.
Au sol, des marques oranges matérialisent les distances de sécurité. © Radio France - Delphine Martin

Les marchés couverts de Sens, Joigny, Tonnerre et Migennes fonctionnent en effet à nouveau pour la plupart depuis le 1er avril. "Ah ça, depuis le temps qu'on réclamait l'ouverture de ce marché d'Auxerre ! C'était quand même le seul marché couvert du département qui n'a pas rouvert", confirme Rodolphe Passemard, poissonnier et représentant des commerçants du marché. "C'est dommage qu'on n'ait pas pu trouver une solution avant. Car en plus, c'est bien moins dangereux que certaines grandes surfaces où je voie les gens empilés"

Pour ce premier jour, il n'y a pas eu de foule, mais un flot continu de clients prudents.
Pour ce premier jour, il n'y a pas eu de foule, mais un flot continu de clients prudents. © Radio France - Delphine Martin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess