Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Andorre prépare son déconfinement

Lundi 1er juin, la principauté d'Andorre va se déconfiner. Les restaurants, hôtels et autres commerces vont rouvrir. La frontière avec la France également. Nous sommes allés à la rencontre des Andorrans, impatients de retrouver leur clientèle.

La route du Pas de la Case déserte ces dernières semaines.
La route du Pas de la Case déserte ces dernières semaines. © Radio France - Julien Balidas

La route pour le Pas de la Case est déserte. Depuis le 14 mars, date du confinement en Andorre, aucun Français n'a le droit de s'y rendre. À quelques jours de la levée de ces interdictions, France Bleu est allé voir comment les Andorrans se préparent à retrouver une vie presque normale.

Le poste frontière entre la France et l'Andorre.
Le poste frontière entre la France et l'Andorre. © Radio France - Julien Balidas

"Sans les Français nous ne sommes rien"

Premier arrêt au Pas de la Case. Le lieu préféré des frontaliers pour acheter alcool et cigarettes. Les rues sont quasi désertes, seuls les locaux se promènent dans les rues. Taoufik et Delia, gérants d'un hôtel, font quelques retouches sur la façade. Delia commence : "Vous êtes le premier Français que l'on voit depuis deux mois ! " 

Son mari embraye : "Sans les Français, nous ne sommes rien ici." Et pour cause, Marta Palau, d'une association de commerçants à Andorre-la-Vieille rappelle que "97% du public au Pas de la Case est français. Environ 30% sur l'ensemble de la principauté."

Delhia, Taoufik et leurs fils devant leur hôtel du Pas de la Case.
Delhia, Taoufik et leurs fils devant leur hôtel du Pas de la Case. © Radio France - Julien Balidas

Les soldes ont été avancées

Trente kilomètres plus loin se trouve donc la capitale andorrane. Ici, on ne trouve que des locaux depuis le 14 mars. Lundi 1er juin, les restaurants vont rouvrir avec des règles strictes : "Il faut minimum 1,50m entre chaque table. On aura donc à peu près 50% de la capacité de remplissage classique. Mais on est contents et confiants", explique Jordi Pujol directeur de l'union hôtelière. 

Concernant les magasins, les soldes ont été avancées. "Elles ont lieu habituellement à la fin du mois de juin mais là on voulait démarrer dès la réouverture", ajoute Sonia Yebra présidente de l'association de commerçants de la principale artère d'Andorre-la-Vieille. 

Une arrivée massive de Français lundi ?

Après plus de deux mois sans voir un Français, c'est tout l'inverse qui devrait se produire lundi 1er juin. Les commerçants espèrent éviter les scènes du Perthus. "Ce qui fait peur, c'est la gestion de foule. Je pense que les gens seront raisonnables pour le temps d'attente nécessaire mais on a peur que les gens ne respectent pas les gestes barrières mis en place dans les boutiques et que ça créé des conflits et qu'on doive avoir des personnes pour gérer la sécurité", avance Rémy Rousseau gérant de "Cave Passion" au Pas de la Case.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess