Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

REPORTAGE | Commune nouvelle : un rattachement "inévitable" de Saint-Fort à Château-Gontier pour ses habitants

mercredi 3 octobre 2018 à 16:53 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Le village de Saint-Fort décide à son tour d'être rattaché à la ville de Château-Gontier au 1er janvier 2019. France Bleu Mayenne est allé à la rencontre des habitants de cette commune, pas surpris de la décision de la mairie. Reportage.

Au 1er janvier 2019, Château-Gontier, Azé et Saint-Fort formeront une nouvelle commune
Au 1er janvier 2019, Château-Gontier, Azé et Saint-Fort formeront une nouvelle commune © Radio France - Martin Cotta

Château-Gontier, France

Saint-Fort, Azé et Château-Gontier vont donc former une nouvelle commune au 1er janvier 2019. Ce sera même la deuxième commune du département avec plus de 17.000 habitants. Elle dépassera la ville de Mayenne. Lundi dernier, Saint-Fort (1.600 habitants) a décidé d'imiter Azé et donc de se rattacher à Château-Gontier. Au départ le maire Gérard Priou tablait sur un rattachement en mars 2020, mais la décision du maire d'Azé à la fin du mois d'août a précipité les choses. 

Des services harmonisés

Les Saint-Fortais ne se faisaient guère d'illusions. Le rattachement de leur commune était dans les cartons depuis plusieurs années. Le voici désormais acté. "Les gens qui arrivent sur la partie de la commune tournée vers Angers, avaient du mal à se dire qu'ils étaient à Saint-Fort. Pour eux, c'est déjà Château-Gontier, tout comme ceux qui travaillent dans les entreprises comme Réauté Chocolat ou Espace Emeraude", explique Michel un habitant. "Tout le monde se regroupe de toute façon", s'exclame Roger, Saint-Fortais depuis 85 ans. "Nous aussi dans nos exploitations. Quand je suis arrivé à Saint-Fort, il devait y avoir 55 ou 56 fermes. Aujourd'hui il y en a combien ? Sept !" termine le nonagénaire en train de jardiner. 

"Pour eux c'est déjà Château-Gontier"

Conséquence directe dans le quotidien des Saint-Fortais : les tarifs des cantines et du centre de loisirs, par exemple, seront harmonisés avec Azé et Château-Gontier. Didier espère que la qualité de vie sera maintenue. "Pourvu que rien ne change. À Saint-Fort nous avons une commune propre. Il y a eu beaucoup d'améliorations au niveau des routes, de l'environnement, des infrastructure et du sport" explique l'homme. Les associations, le club de football et certaines structures garderont leurs noms évidemment, même s'ils mentionnent à la base "Saint-Fort". 

Élections municipales anticipées

Il ne s'agit en effet pas d'une fusion mais bien d'un rattachement. Des élections auront lieu probablement au mois de janvier pour élire le maire de la commune nouvelle. Gérard Priou, l'édile de Saint-Fort, ne souhaite pas être candidat. Sur la liste qui sera présentée, figurera quand même des maires "délégués" pour représenter le village et celui d'Azé. En attendant, les habitants de Château-Gontier et ceux d'Azé ont jusqu'au 13 octobre pour voter via un formulaire et le déposer en mairie.

"Ne pas laisser Saint-Fort isolé et avoir une belle identité" explique le maire Gérard Priou

L'actuel maire de Saint-Fort Gérard Priou - Radio France
L'actuel maire de Saint-Fort Gérard Priou © Radio France - Martin Cotta

À LIRE ÉGALEMENT ►► Fusion Château-Gontier- Azé : Château-Gontier-en-Mayenne ou Château-Gontier-sur-Mayenne ? À vous de choisir