Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

REPORTAGE - En Corrèze, l'appel au secours des pompiers qui cherchent des surveillants de baignade

dimanche 10 mars 2019 à 6:06 Par Germain Treille et Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Les pompiers sont chargés de recruter les surveillants de baignade qui veilleront sur les vacanciers en juillet et en août dans le département. Sauf que les candidats détenteurs du brevet de sauvetage (BNSSA) manquent cruellement.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration - OUEST-FRANCE/PQR

Lac du Causse, France

Une fois n'est pas coutume, les pompiers appellent au secours ! 

En Corrèze où ils sont chargés de recruter les surveillants de baignade qui veilleront sur les vacanciers en juillet et août dans le département, ils doivent embaucher 70 personnes pour assurer la surveillance de 23 plans d'eau et lacs dont ils ont la charge. A cela s'ajoute la rivière Dordogne entre Argentat et Beaulieu.

Mais les candidats détenteurs du brevet de sauvetage (BNSSA) manquent cruellement. Pour la première fois l'an dernier, les pompiers ont se sont tournés vers Pôle Emploi. Et ils sont obligés de faire la même démarche en 2019. Mais pourquoi cette pénurie ? Tentative d'explication avec le commandant François Réthoret du SDIS 19 : "nous offrons tous les ans une formation ainsi que plusieurs clubs nautiques locaux et on n'a pas forcément un nombre suffisant de candidats par rapport au nombre de postes ouverts. Ce n'est pas spécifique à la Corrèze. D'autres départements vivent la même situation comme en Corse ou dans le Var. Depuis quelques années, les gens ne candidatent que pour un mois. Et la surveillance c'est du 1er juillet au 31 août. Les étudiants finissent leur cursus mi-juillet et certains reprennent dès le 15 août. Et ça peut expliquer en partie cette pénurie". 

Il faut près d'un an pour obtenir son diplôme de sauvetage. L'opération est intéressante car le statut de pompier volontaire saisonnier, accordé aux surveillants de baignade, permet de ne pas payer d'impôt sur le revenu. 

►►Les pompiers corréziens galèrent pour trouver des surveillants de baignade, le reportage de France Bleu

Une pénurie de surveillants de baignade pour cet été en Corrèze