Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

REPORTAGE - Jérôme Rodrigues à Tulle : "Je ne suis pas une star, les stars ce sont les Gilets Jaunes"

-
Par , France Bleu, France Bleu Limousin

Jérôme Rodrigues était à Tulle vendredi soir. La grande figure nationale du mouvement participait à un débat organisé par les Gilets Jaunes corréziens. 350 personnes sont venues l'écouter dans le grand amphithéâtre du Conseil Départemental.

Jérôme Rodrigues, l'une des figures nationales des Gilets Jaunes
Jérôme Rodrigues, l'une des figures nationales des Gilets Jaunes © AFP - EDOUARD RICHARD / HANS LUCAS / AFP

Tulle, France

Jérôme Rodrigues a été accueilli comme une star à Tulle ce vendredi soir. Il a été acclamé à son arrivée durant de longues minutes par les 350 personnes qui sont venues pour l'occasion, certaines même des départements voisins. 

Même s'il se défend de faire ainsi le tour des régions pour regonfler le moral des "gilets jaunes" alors que le mouvement montre des signes d'essoufflement, Jérôme Rodrigues a surtout exhorté le public à poursuivre les manifestations

Celui qui fut blessé par un tir de flash-ball, à Paris,  assure que le mouvement se poursuivra bien au-delà du grand débat qui touche à sa fin. Cette consultation citoyennes ne sert que les intérêts du Président Emmanuel Macron selon lui : "C'est ridicule car ce sont des réunions d'entre-soi, ses petits copains et une réunion d'information pour mieux nous vendre son programme qu'on ne veut plus. Quand on apprend que les données du grand débat vont être extraites par des sociétés privées, par des ordinateurs, autant dire qu'on a déjà perdu. Tout est bon dans un débat si les informations qui en ressortent sont utiles au peuple, celui de Macron c'est bon pour Macron et uniquement pour lui". 

►►"Je ne suis pas une star, les stars ce sont les Gilets Jaunes", le reportage France Bleu à Tulle

Jérôme Rodrigues exhorte les Gilets Jaunes à continuer le combat