Société

REPORTAGE - Les piscines d'Indre-et-Loire affichent complet

Par Fanny Bouvard, France Bleu Touraine jeudi 17 juillet 2014 à 18:58

Les bassins de la piscine de Vouvray sous le soleil.
Les bassins de la piscine de Vouvray sous le soleil. © Fanny Bouvard - Radio France

On a atteint 35 degrés ce jeudi en Touraine et le thermomètre pourrait bien grimper en fin de semaine. Face aux fortes chaleurs, chacun a sa méthode pour essayer de trouver la fraicheur, comme piquer une petite tête dans l'une de 36 piscines du département. Reportage à Vouvray.

Alors que le mercure ne cesse de grimper depuis plusieurs jours en Touraine, dépassant largement la barre des 30 degrés , les 36 piscines du département sont prises d'assaut. Les trois bassins découverts de Vouvray affichent complet . La capacité maximale de 800 visiteurs à presque était dépassée. "Après 10 jours de sale temps, ça s'est inversé d'un coup", raconte Jean-Pierre, maître-nageur. "Il faut qu'on s'organise car gérer une piscine remplie de nageurs c'est pas de tout repos."

PISCINE // SON

"C'est une super sortie pour pas trop cher. Ici c'est deux euros et les enfants sont comblés." Marina, mère de famille en train de prendre le soleil.

Pour les parents et grands-parents, la piscine ça reste le bon plan. "Côté finance, c'est ce qu'il y a de plus abordable" , explique Marina, maman de deux enfants. "On vient pique-niquer, on fait la sieste un peu à l'ombre et retour dans l'eau. Il n'y a pas mieux!"

Reportage à la piscine de Vouvray. Fanny Bouvard.

D'ailleurs dans le grand bassin, serrés les uns contre les autres, les enfants se font vite des amis . Rania, Louise et Gabin enchaînent les plongeons et descentes de toboggan. Mais pour Elodie, la maître-nageuse justement charge du toboggan, il faut garder l'oeil. Sifflet à la bouche et maillot rouge sur le dos, elle enchaîne les recommandations. "Il faut dire que la chaleur ça énerve un peu les enfants et puis au début de l'été ils ne connaissent pas vraiment les règles de sécurité."

"On renforce les effectifs au bord de l'eau. Toujours un par bassin et jusqu'à six au bord de l'eau quand il y a trop de monde." Elodie maître-nageuse.

Alors pour tenir le coup, les effectifs sont renforcés . "On est jusqu'à six au bord des bassins, dont deux à l'infirmerie. Et il y en a du petit bobo à gérer, témoigne Elodie. Le soir, une fois le service fini, on est claqué!".