Société

REPORTAGES | Toussaint : quand le marché de "l'après-vie" se modernise

Par Julien Baldacchino, France Bleu samedi 31 octobre 2015 à 17:00

L'application "cimetière en ligne " existe depuis 1 an à Cernay
L'application "cimetière en ligne " existe depuis 1 an à Cernay © Radio France - Guillaume Chhum

A l'occasion de la Toussaint, vous serez nombreux ce dimanche à vous rendre sur les tombes de vos proches défunts, dans les cimetières proches de chez vous ou à des heures de voiture. Sélection des reportages de France Bleu sur la mutation de ces lieux de recueillement.

Chaque année, la Toussaint est l'occasion pour des millions de Français de se rendre sur les tombes de leur proches défunts pour leur rendre un hommage tout particulier. Mais depuis plusieurs années, aller au cimetière devient une expérience différente. Avec les nouvelles technologies, l'arrivée des smartphones, des offres de pompes-funèbres low-cost, le marché de "l'après-vie" est en pleine mutation.

Les locales du réseau France Bleu ont réalisé de nombreux reportages sur la Toussaint, dans les cimetières, aux côtés de ceux qui entretiennent et font évoluer ces lieux. En voici une sélection :

Aucun(e)

Il y a un an, un entrepreneur mosellan a créé le site "En Souvenir". Un service qui permet aux proches de personnes disparues de créer leur biographie en ligne, puis de les relier à des QR Codes fixés sur les tombes. Ensuite, il suffit alors de photographier la tombe avec son téléphone pour voir défiler la biographie du défunt en ligne. Une sorte d'hommage éternel.

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Lorraine Nord : Des QR codes sur les tombes, une nouvelle façon d'honorer la mémoire des défunts

Aucun(e)

C'est une drôle d'idée qu'a eue un artiste de Seine-et-Marne : il a décidé de bâtir la tombe de sa mère, au cimetière de Mons-en-Mortois, en forme de table de pique-nique... où chacun peut venir boire ou manger. Une initiative d'autant plus surprenante que la mère de l'artiste... est encore bien vivante ! "Aux Philippines, pour fêter les morts, on se réunit pour manger", explique Wolfgang Natlacen.

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu 107.1 : Pour sa mère, il crée une table de pique-nique en guise de tombe

Aucun(e)

Depuis un an, la ville de Cernay dans le Haut-Rhin a mis en place une application à télécharger sur son smartphone, pour retrouver la tombe des défunts. Elle permet également de situer la tombe recherchée sur un plan du cimetière, et d'afficher une photo de la sépulture, pour mieux la distinguer. Une application sur laquelle deux personnes travaillent en continu, notamment pour assurer l'actualisation des photos des tombes.

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Alsace : Les cimetières alsaciens à l'heure du Numérique

Aucun(e)

Ceux qui ne peuvent pas se rendre au cimetière ont trouvé une solution pour honorer la mémoire de leurs proches défunts : l'entretien des sépultures à distance. Des professionnels se sont positionnés sur le créneau. Pour un peu moins de 30 euros par mois, ils proposent de se rendre plusieurs fois par an sur la tombe du défunt éloigné pour nettoyer, fleurir et surveiller un peu le bon état de la sépulture. 

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Loire Océan : L'entretien des tombes, un métier à part entière

Aucun(e)

L'un des principaux sites dédiées à la généalogie en Europe a lancé un défi à ses abonnés : recenser toutes les sépultures de France, afin de faciliter les recherches des généalogistes. Dans l'Indre et dans le Cher, plusieurs Berrichons passionnés de Généalogie ont commencé le travail sur la question. Rien que dans ces deux départements, plus de 15.000 tombes sont recensées (pour 400.000 répertoriées en Europe).

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Berry : Les cimetières berrichons numérisés par des généalogistes passionnés

Aucun(e)

A l'occasion de la Toussaint, la mairie de Châteauroux a annoncé le lancement d'un nouveau chantier : la réfection des allées des deux cimetières locaux, Saint-Denis et Saint-Christophe. Car dans ces cimetières, il est parfois difficile de marcher, tant la chaussée est abîmée. Résultat : une rénovation qui coûtera à la ville 200.000 euros sur cinq ans. 

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Berry : De nouvelles allées pour les cimetières de Châteauroux

Aucun(e)

A Saint-Etienne, il y a neuf cimetières, qui occupent 240.000 mètres carrés dans toute la ville. Cette année, pour la Toussaint, le dispositif de sécurité a été renforcé, des navettes sont mises à disposition du public... alors que la mairie rappelle un projet de crématorium prévu pour 2019, pour prendre le relais de l'actuel, trop vétuste.

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Saint-Etienne-Loire : Un crématorium pour 2019 à Saint-Etienne 

Aucun(e)

C'est un lieu qui n'a encore jamais été ouvert au public. Exceptionnellement, ce vendredi et ce week-end, la ville de Toulouse ouvre les portes de la crypte des Poilus présente au cimetière de Terre-Cabade. Les visiteurs qui oseront y pénétrer découvriront quelque 1.706 dépouilles de soldats morts pendant la première Guerre mondiale. 

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Toulouse : La crypte des Poilus du cimetière de Terre-Cabade ouvre ses portes exceptionnellement

Aucun(e)

Services funéraires "low cost" sur Internet, papy boom, etc. : les pompes funèbres sont en pleine évolution technique et commerciale. Désormais, un Français sur trois choisit la crémation plutôt que l'inhumation. La concentration s'accélère dans ce secteur, qui est composé à 90% de très petites entreprises. 

>> LIRE LE REPORTAGE de France Bleu Vaucluse : Le marché du funéraire bousculé par de nouveaux acteurs

ET AUSSI : Stars des Cimetières, la série France Bleu sur les tombes des personnalités encore très présentes dans la mémoire collective, de Jim Morrisson au général De Gaulle.