Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gaspillage alimentaire : des associations préconisent de repousser la date de péremption

lundi 11 février 2019 à 7:01 Par Alice Kachaner, France Bleu

A l'occasion du troisième anniversaire de la loi anti-gaspillage alimentaire, plusieurs associations publient un livre blanc ce lundi. Parmi les recommandations : prolonger d'une journée la durée de vie des produits et modifier les emballages en ajoutant la mention "à consommer aussi après".

Les dates de péremptions seraient responsables de 10% du gaspillage en Europe
Les dates de péremptions seraient responsables de 10% du gaspillage en Europe © Maxppp - Jean-François FREY

France

Et si on gaspillait moins? Trois ans après la loi Garot qui contraint les grandes surfaces à limiter le gaspillage alimentaire, plusieurs associations publient un livre blanc intitulé "Les dates de péremptions, une idée dépassée ?". 

Repousser la date de péremption d'une journée

Parmi les quatre recommandations figurant dans ce livre blanc : repousser d'une journée la date de péremption des produits . Selon une étude de l'association Wrap, cela permettrait de réduire le gaspillage de 170.000 kilos par an.

"A consommer aussi après"

Autre mesure : ajouter la mention "et aussi après" au traditionnel "A consommer de préférence avant le". Cela concernerait les produits les moins sensibles comme la confiture, les gâteaux secs ou encore le café. 

"Les dates de péremption sur les emballages sont responsables de 10% du gaspillage en Europe", selon Lucie Basch, qui a créé l'application Too goo to go qui permet aux particuliers de récupérer les invendus de magasins à bas prix. 

Se fier de nouveau à ses sens

Contrairement aux produits qui présentent la mention "à consommer jusqu'au", ceux où il est écrit "à consommer de préférence jusqu'au" ne présentent aucun risque pour la santé du consommateur. Lucie Basch conseille donc aux consommateurs de redonner confiance à leurs sens. "C'est à vous de vous poser les bonnes questions, d'observer le produit plutôt que de vous fier à la date inscrite sur l'emballage", ajoute-t-elle. 

D'après le livre blanc, un quart des consommateurs affirme ne jamais consommer de produits dont la date est dépassée.