Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reprise des messes : à Villamblard, une communauté catholique rurale très soulagée

-
Par , France Bleu Périgord

Les messes ont officiellement pu reprendre ce week-end, avec la première phase du déconfinement. En petit comité, 30 personnes maximum jusqu'à ce dimanche matin, avant que le conseil d'Etat n'annule cette obligation. A Villamblard en tout cas, les fidèles étaient soulagés

A la messe à Villamblard
A la messe à Villamblard © Radio France - Antoine Balandra

Le Conseil d'Etat donne trois jours au gouvernement pour revoir sa copie et casse donc la jauge des 30 personnes par église décidée pour les offices.Une victoire pour la conférence des évêques de France qui avaient déposé un référé dès ce vendredi.

Le reportage France Bleu Périgord d'Antoine Balandra

En attendant ce week-end et notamment ce dimanche matin, c'était la reprise des messes en "présentiel" partout en France après un mois d'interruption pour cause de confinement. Avec cette jauge des 30 personnes maximum. Les prêtres du secteur de Bergerac en Périgord avaient donc décidé de doubler les offices pour pouvoir accueillir tout le monde. Dans la petite commune de Villamblard, entre Périgueux et Bergerac, deux messes étaient prévues ce dimanche matin à 10h30 et 11h15 pour pouvoir accueillir tout le monde.

Car à 10h30, l'arrêt du conseil d'Etat n'était pas encore tombé. Du coup à l'entrée de l'église, un paroissien, comptait encore les entrées ce dimanche matin. Dur dur pour une église qui rassemble une communauté très soudée et nombreuse. Chaque dimanche d'habitude, environ 100 personnes participent à la messe à Villamblard, sur une population totale de 880 habitants !

Malgré cette contrainte très provisoire, les paroissiens étaient heureux de se retrouver enfin.

A la première messe après le confinement à Villamblard
A la première messe après le confinement à Villamblard © Radio France - Antoine Balandra

"Même si les messes à la télé étaient très bien, je trouve que c'est essentiel. C'est important de garder ce lien, sinon nous n'avons plus rien, déjà qu'il n'y a pas grand chose ici, et puis quand on a la foi, cela nous manque" disaient deux paroissiennes. 

Pendant plusieurs semaines, Eliette, une autre paroissienne, a prié chez elle avec ses parents centenaires. Une période difficile à vivre : "Moi je ne pouvais plus amener mon père il a 100 ans, cela pose des problèmes, cela le déroute complètement. Il se repérait au dimanche c'était important pour lui. Là il regardait à la télévision, mais ce n'est pas pareil, à la messe, il chantait, il participait" dit-elle.

L'abbé Magimel, qui célèbre à Villamblard constatait avec bonheur lui aussi le soulagement chez ses paroissiens : "Chez les paroissiens, c'est un soulagement, et même chez les curés. Parce que vous savez dire la messe devant une caméra, ce n'est pas très intéressant, et pour les fidèles, assister à la messe devant un écran de télé ou devant un ordinateur, ce n'est pas terrible, donc oui il y avait un désir. On espère que cela va bien se passer désormais" dit-il.

Finalement les croyants ont découvert à l a sortie de la messe que la jauge des 30 personnes était cassée par le conseil d'Etat. Reste à savoir quelles seront les mesures sanitaires finalement proposées par le gouvernement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess