Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Résolution anti-LGBT : le Centre Val-de-Loire gèle ses relations avec la région Malopolska, en Pologne

Le président (PS) de la Région Centre Val-de-Loire, François Bonneau, annonce qu'il gèle les relations avec les autorités de la région Malopolska, en Pologne. Motif : cette région vient de se déclarer "zone libre de l'idéologie LGBTI" (lesbien, gay, bi, trans et intersexe).

François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 10 février 2020
François Bonneau, président de la Région Centre Val-de-Loire, le 10 février 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

La Région Centre Val-de-Loire annonce ce lundi soir qu'elle a décidé de "geler ses relations avec les autorités de la région Malopolska", en Pologne. Dans un communiqué, la collectivité explique que "la Région Malopolska en Pologne, avec laquelle la Région Centre-Val de Loire dispose d’un cadre de coopération décentralisée, a adopté une motion clairement homophobe en se déclarant « zone libre » d’une prétendue « idéologie LGBTI ».

Une menace inacceptable

Le communiqué de la région Centre Val-de-Loire, présidé par le socialiste François Bonneau, poursuit : "les positions prises par les autorités de Malopolska représentent une menace inacceptable pour le respect, la sécurité et la liberté des personnes. Elles constituent une remise en cause du principe fondamental d’égalité et de non-discrimination inscrit dans les traités internationaux et la charte de l’Union Européenne."

St-Jean-de-Braye a déjà suspendu son jumelage avec une ville polonaise

Cette annonce intervient après que plusieurs communes françaises aient suspendu leurs jumelages avec des villes polonaises ayant décidé de se déclaré "zones libre de l'idéologie LGBT". C'est le cas de la commune de Saint-Jean-de-Braye (Loiret), jumelée avec Tuchow.

De l'homophobie"

Interrogé par France Bleu Orléans, François Bonneau explique que la positions prise par cette région Malopolska "est très clairement homophobe" : "se déclarer zone libre d'une prétendue idéologie LGBT a quelque chose d'inquiétant. Pour nous, c’est quelque chose d'inimaginable que l'on puisse mettre à l'écart, rejeter une partie de l'humanité."

Le président de la région Centre Val-de-Loire explique ne pas avoir pris contact avec les autorités de cette région Malopolska, avant de prendre cette décision de gel des relations : "pour que ces échanges puissent avoir lieu, je souhaite qu'il y ait d'abord une remise en cause de ces déclarations qui conduisent à mettre à l'écart une partie de la population".

Quelles conséquences concrètes de cette décision ?

Concrètement, cette coopération décentralisée entre les régions des deux pays se traduisait, par exemple, par des échanges entre lycées des deux pays, des échanges culturels (accueil de compagnies) ou scientifiques. François Bonneau explique qu'il "restera très attentif aux demandes de rencontres celles et ceux qui placent ces échanges dans le cadre de la valorisation des droits fondamentaux", mais il ajoute : "en l'état, je ne peux pas avoir de relations avec des responsables qui prennent de telles positions"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu