Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rassemblement sous tension à Marseille contre l'inauguration du local de Bastion social

samedi 24 mars 2018 à 18:58 Par Nina Valette, France Bleu Provence

Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées ce samedi à Marseille contre l'inauguration du local de "Bastion Social". Après Aix-en-Provence et Lyon, le mouvement d’extrême droite s'installe dans la cité phocéenne. Un projet qui ne plait pas du tout à une dizaine d'associations et syndicats.

Plus de 500 personnes manifestent contre l'ouverture du local de Bastion social à Marseille
Plus de 500 personnes manifestent contre l'ouverture du local de Bastion social à Marseille © Radio France - Vinceneux Mathilde

Marseille, France

"Bastion social à Marseille : Ni ici, ni ailleurs. Non au néofascisme", c'était le mot d'ordre de la manifestation de ce samedi après-midi à Marseille. Plus de 500 personnes manifestaient entre le Vieux Port et la Place Carnot contre l'installation du Bastion socialrue Fort Notre-Dame. 

Marseille est la 5e ville où le groupuscule d'extrême droite s'installe après Aix-en-Provence, Lyon, Strasbourg et Chambéry

Je refuse qu'ils envahissent nos villes et nos campagne - Joël, un manifestant 

"Bastion social ? La haine avant tout" 

Les manifestants répondent ainsi à l'appel de plusieurs associations et syndicats  - Radio France
Les manifestants répondent ainsi à l'appel de plusieurs associations et syndicats © Radio France - Vinceneux Mathilde

Fumigènes et banderoles à la main, les manifestants ont répondu à l'appel d'une vingtaine d'associations et syndicats comme Solidaires 13, le Front de Gauche ou Attac Marseille.

"On exige la fermeture de Bastion social ! Ils ont fait vivre un enfer aux voisins de l'ancien local, il ne faut pas que ça recommence Rue Fort Notre-Dame. Le maire de Marseille et le préfet se renvoient la balle. Tout ce qu'il nous reste, c'est notre droit de manifester pour _montrer notre colère et notre inquiétude_." explique au milieu de la foule, Aurélia, Marseillaise et militante de la France Insoumise. 

Afin d'éviter tout débordement, la préfecture à interdit tout rassemblement aux abords du local. 

Les forces de l'ordre sont sur place pour limiter les débordements  - Radio France
Les forces de l'ordre sont sur place pour limiter les débordements © Radio France - Vinceneux Mathilde