Société

"On ressent les mêmes choses!" des personnes aveugles et malvoyantes au grand théâtre de Dijon

Par Faouzi Tritah, France Bleu Bourgogne mercredi 18 mars 2015 à 16:26

Frédérique une conteuse d'images va raconter le spectacle à Jean-Pierre une personne aveugle
Frédérique une conteuse d'images va raconter le spectacle à Jean-Pierre une personne aveugle © Radio France

Des personnes aveugles et malvoyantes vont aller voir ce jeudi le spectacle "A Queen of Heart" au grand Théâtre à Dijon, La Vapeur, la célèbre scène de musiques actuelles a formé -avec l'aide de l'association "les souffleurs de mots"- une trentaine de conteurs d'images qui vont leur décrire le spectacle.

C'est un petit peu la culture pour tous ! Des personnes aveugles et malvoyantes vont aller voir ce jeudi le spectacle "A Queen of Heart" au grand Théâtre à Dijon. La Vapeur, l'incontournable scène de musiques actuelles a formé avec l'aide de l'association "les souffleurs de mots" une trentaine de conteurs d'images. Ces conteurs d'images vont ensuite décrire aux spectateurs aveugles et malvoyants les spectacles et ça commence ce jeudi.Plusieurs spectateurs aveugles et mal voyants vont assister à la première représentation ce jeudi de "A queen of heart" au grand Théâtre de Dijon.

Avant cela l'association  "Les yeux en promenade" a accompagné conteurs d'images et spectateurs aveugles et mal voyants visiter le grand théâtre. Une visite à laquelle à assisté Frédérique 46 ans. Elle tient Jean-Pierre, une personnes aveugle par le bras

Elle a accepté d’être son conteur d’image "c'est une façon d'aller voir un spectacle tout en rendant service, après je ne vais pas y aller toutes les semaines, il faut que ça reste un plaisir pour tout le monde!"

"C'est vrai que je ne vois pas , mais si on arrive à me décrire ce qu'il y a autour de moi c'est comme si je voyais!" Jean-Pierre une personne aveugle

Jean-Pierre a déjà été accompagné d’un conteur d’image lors d’un concert il ressent les mêmes émotions que n’importe quel spectateur. "On le vit comme tout le monde, on ressent les mêmes choses, autrement peut être mais on les ressent.

Frédérique espère qu’elle sera à la hauteur "ce qui manque à la personne malvoyante, c'est la mise en scène, il faut décrire les entrées en scène, les changements de costumes, les regards entre les acteurs c'est la difficulté que je vois et j'espère que Jean-Pierre sera compréhensif!"

Jean-Pierre lui répond, amusé, "sans problème !"

"On ressent les mêmes choses!" le reportage France Bleu Bourgogne de Faouzi Tritah