Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Restaurants fermés : le village de Saint-Sauveur-de-Peyre ouvre une salle pour les ouvriers

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les ouvriers du bâtiment aimeraient pouvoir manger chaud, au chaud. Problème : les restaurants ouvriers ne sont plus autorisés à servir des repas en salle pour cause d'épidémie de Covid-19. Mais dans un village de Lozère, on s'organise.

Pour éviter que les ouvriers ne déjeunent dans le froid, le maire de Saint-Sauveur-de-Peyre (Lozère) a décidé d'ouvrir la salle communale
Pour éviter que les ouvriers ne déjeunent dans le froid, le maire de Saint-Sauveur-de-Peyre (Lozère) a décidé d'ouvrir la salle communale © Radio France - SAID MAKHLOUFI

La fermeture des restaurants, un problème pour les ouvriers du bâtiment : "En ce moment, je mange dans mon camion, mais il fait super froid et en plus, il neige... " Florent, ouvrier du bâtiment, a du mal à comprendre pourquoi il est obligé de manger dehors ou dans son camion. Depuis le début de la semaine, Florent et ses collègues ont désormais la possibilité de manger dans une salle communale mise à disposition par le maire du village de Saint-Sauveur-de-Peyre (Lozère), Michel Guiral : "Regardez la météo dehors, il neige. C’est ma responsabilité d’ouvrir une salle et de leur permettre de manger au chaud". 

Le reportage de Said Makhloufi

En ce mercredi de décembre, la salle accueille 16 ouvriers, heureux de manger à l'intérieur. Ça fait du bien d’être assis à une table, de prendre le temps et surtout de couper avec le travail difficile en extérieur

Le repas, les ouvriers sont allés le chercher dans le restaurant de Martine, à 50 mètres de là. Si Martine est satisfaite de pouvoir encore faire à manger, même a emporter, elle ne comprend pas pourquoi on ne peut pas laisser les ouvriers manger sur place : 

"C’est quoi la différence entre manger dans une salle des fêtes et manger dans une salle de restaurant ?"

Pour les ouvriers aussi, c’est incompréhensible : "Il faut rouvrir les restaurants, au moins pour les travailleurs du froid. C’est urgent."

Le reportage de Said Makhloufi

Le repas, les ouvriers sont allés le chercher dans le restaurant de Martine à 50 mètres de là
Le repas, les ouvriers sont allés le chercher dans le restaurant de Martine à 50 mètres de là © Radio France - SAID MAKHLOUFI
Choix de la station

À venir dansDanssecondess