Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Restos du Cœur : bientôt des camions du Cœur en Charente-Maritime

samedi 2 janvier 2016 à 16:13 Par Romain Asselin, France Bleu La Rochelle

Bientôt des camions du cœur en Charente-Maritime. Le projet est porté par l'association départementale des Restos du Cœur pour aider les personnes dans les villages, en zone rurale. Il y a une forte demande.

Des camions pourraient faire étape dans les villages isolés dès décembre 2016
Des camions pourraient faire étape dans les villages isolés dès décembre 2016 © Maxppp

Charente-Maritime, France

Un mois de campagne d'hiver et déjà des records inégalés de bénéficiaires pour les Restos du Cœur dans les Deux Charentes. + 21% d'inscriptions par exemple au centre de Soyaux en Charente (+ 1,4% au niveau départemental) qui accueille près de 1000 personnes, soit un peu plus de 300 familles.

Un centre itinérant pour desservir les zones isolées

Sur l'ensemble de la Charente-Maritime, la hausse atteint 10%. Le seuil symbolique et historique des 10 000 personnes inscrites sera sans doute dépassé dans les prochains jours. Le Président départemental est un peu pris de court, il ne s'attendait pas à une telle augmentation. Et ça pourrait être pire encore à l'avenir. "Énormément de gens ne viennent pas nous voir car ils habitent trop loin des 24 centres que compte le département", admet Jackie Perrocheau.

C'est beaucoup d'argent. Mais des défis, on en a relevé d'autres. Il n'y a pas de raison qu'on y arrive pas"

 Alors il a un projet pour 2016 : acheminer des camions du cœur vers certains villages en zone rurale

Un projet de "centre itinérant"

Jackie Perrocheau table sur 40 000 euros par camions. L'association n'a pas tout cet argent. Elle va organiser une tombola et discute avec certaines collectivités locales pour obtenir des subventions. Elle lance aussi un appel aux dons auprès des particuliers. Le premier camion du cœur pourrait prendre la route en décembre 2016 pour la prochaine campagne d'hiver des Restos du Cœur.