Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Restos du cœur dans la Manche : "46 % des inscrits sont des jeunes de 18 mois à 25 ans "

mardi 27 novembre 2018 à 9:08 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

Les Restos du cœur lancent leur 34e campagne d'hiver dans la Manche. Dans le département normand, dix-huit centres sont prêts à distribuer plus de 400 000 repas encore cet hiver.

Jean-Yves Pottier président départemental des Restos du cœur
Jean-Yves Pottier président départemental des Restos du cœur © Radio France - Jacqueline FARDEL

Cherbourg, France

Jean-Yves Potier, président départemental de l'association des Restos du cœur dans la Manche était l'invité de France Bleu Cotentin ce mardi 27 novembre 2018. Extraits. 

Combien de bénéficiaires pour cette campagne d'hiver qui commence ? 

"Les bénéficiaires sont toujours aussi nombreux : à l'heure actuelle, nous  avons 1475 familles inscrites, 3134 personnes en tout, un chiffre équivalent à celui de l'an dernier. Le profil ne change pas beaucoup , nous avons 45 % de personnes seules mais surtout de nombreux jeunes. les enfants entre 18 mois et 25 ans représentent 46 % des inscrits. Ce n'est pas une première et ça se retrouve au niveau national. Ce sont des collégiens avec leur famille, des étudiants aussi qui ont de plus en plus de mal à s'en sortir avec le coût des études et des loyers."

Des repas et aussi des ateliers 

_"_Cet été nous avons distribué 229.000 repas, l'hiver dernier, 414.000. Mais nous proposons aussi beaucoup d'autres activités pour créer du lien, permettre aux personnes de sortir de chez elles. On a des ateliers coiffures, de cuisine,  de belotes, de loisirs créatifs, de lecture aussi."

Et les moyens ? 

_"_620 bénévoles nous aident. Et face à la baisse des subventions, on fait feu de tout bois. Les donateurs ne doivent d'ailleurs pas avoir peur de la réforme du prélèvement à la source de l'impôt . Il sera possible de récupérer son avoir fiscal de 60% dès janvier, et 40 % en juillet. Il n'y a pas d'incidence fiscale."