Infos

Restos du cœur : il y a moins de bénéficiaires cette année en Périgord

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord jeudi 22 septembre 2016 à 15:44

Pierre Loas est le nouveau président élu des Restos du cœur en Dordogne.
Pierre Loas est le nouveau président élu des Restos du cœur en Dordogne. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Trente-et-un an après la création des Restos du cœur par Coluche, les bénéficiaires sont encore là. Ils sont 7 178 cette année en Dordogne, un chiffre en baisse de 7% mais qui traduit toujours le besoin incessant de bénévoles.

La saison 2015 - 2016 a vu passer quelques 7 178 personnes bénéficiaires aux Restos du cœur en Dordogne. Cette année, les 29 centres du département ont accueilli un peu moins de demandeurs que d'habitude, moins 7% précisément.

Il y a quatre ans, le nombre de demandeurs avait beaucoup augmenté et depuis cette année, certains centres voient leurs chiffres stagner, voire baisser. "On n'a pas d'explications, mais on a des centres qui ont baissé", rapporte Georges Gautron, l'ancien président de l'association en Dordogne. C'est le cas notamment du centre de Thiviers. "C'est peut-être que les gens vont mieux ou qu'ils n'osent pas venir."

L'autre visage des bénéficiaires

Pour autant, les bénéficiaires restent nombreux dans le département et surtout ils ne sont plus vraiment les mêmes qu'au lancement de l'association. Et les bénévoles sont les premiers à s'en rendre compte :

On voit surtout le changement au niveau de la nature des demandeurs, on voit beaucoup de familles monoparentales, de retraités... ce qu'on ne voyait pas il y a une dizaine d'années
— Pierre, 75 ans, bénévole depuis 2000

Aujourd'hui, les Restos du cœur se diversifient. Ils ne se contentent plus d'offrir une aide alimentaire, mais s'étendent à l'aide à la personne. Ce qui comprend des soins, de l'aide dans la recherche d'emploi ou dans la contraction de micro-crédit.

A la recherche de bénévoles

Pour faire face aux besoins des demandeurs, les Restos du cœur de Dordogne recherchent des bénévoles. "Il en faudrait au moins dix supplémentaires rien qu'au centre de Coulounieix-Chamiers", précise Pierre Loas, le nouveau président de l'association. Avec 671 bénévoles dans le département, il manque des bras.

Mais les responsables insistent : ils recherchent des bénévoles qualifiés, qui apportent des compétences en gestion de stock, en logistique ou encore en informatique pour aider l'association en Dordogne et les bénéficiaires.

Partager sur :