Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour de la messe à Nancy : "C'est le centre de notre foi"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les cérémonies religieuses sont à nouveau autorisées, avec une limitation à 30 personnes par édifice pour le moment. Malgré cette contrainte, les paroissiens étaient heureux de retrouver la cathédrale de Nancy.

Les croyants étaient séparés de plusieurs places
Les croyants étaient séparés de plusieurs places © Radio France - Léo Limon

Les cérémonies religieuses ont repris dès ce week-end. En la cathédrale de Nancy, les fidèles étaient heureux de pouvoir à nouveau assister à la messe.

C'est absolument vital d'assister à la messe

Pierre avait réservé sa place auprès de la paroisse : " C'est très important d'être là, la messe c'est le centre de notre foi catholique ". Un fort besoin d'être présent que ressent aussi cette paroissienne : " C'est absolument vitale la participation à la messe. Sinon nous sommes privés, c'est comme si nous étions assoiffés, dans le désert et sans eau. "

Ce dimanche, la limitation à 30 personnes par édifice étaient encore en vigueur. Même si le conseil d'Etat à demandé au gouvernement de revoir cette mesure, la jugeant inappropriée.

Système de réservation par téléphone

La paroisse de Nancy s'était donc organisée en fonction de cette limitation. Gilles Valentin est membre de l'équipe d'animation de la paroisse : " Dès jeudi nous avons mis en place un système d'inscription par téléphone. Et nous avons multiplié les célébrations pour accueillir le plus de monde. C'est à dire que nous avons doublé les messes, il y avait donc deux messes en même temps mais dans deux églises différents dans la paroisse "

Il fallait attendre devant la cathédrale pour espérer qu'une place se libère
Il fallait attendre devant la cathédrale pour espérer qu'une place se libère © Radio France - Léo Limon

Une organisation qui a fait quelques malheureux, comme Henry, qui ne savait pas qu'il fallait s'inscrire " cette limitation est bizarre, la cathédrale de Nancy est tellement grande, elle aurait pu accueillir plus de monde ".

Vers une règle selon la superficie des édifices ?

Jean-Louis Papin, l'évêque de Nancy-Toul s'est félicité de la décision du conseil d'Etat : " c_ette limitation était incompréhensible et inapplicable, je n'imaginais pas qu'un prêtre puisse refuser du monde. Je suis très heureux de la décision du Conseil d'Eta_t ". L'évêque de Nancy-Toul qui estime également qu'il faut une règle prenant en compte la surface de chaque édifice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess