Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour de la messe : un groupe de catholiques béarnais dénoncent ces rassemblements "choquants"

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Dans une lettre adressée aux évêques de France dont celui de Pau, les Baptisés en Béarn évoquent "le comportement irresponsable de certains" qui réclament en ce moment le retour des messes malgré la situation sanitaire. Une demande absolument pas représentative des croyants selon eux.

A Bayonne notamment, des catholiques se sont mobilisés pour le retour de la messe
A Bayonne notamment, des catholiques se sont mobilisés pour le retour de la messe © Radio France - Anthony Michel

Oui, la messe est importante selon Françoise Lachaise, mais elle n'est absolument pas une priorité en ce moment estime cette Paloise. Elle fait partie du groupe de catholiques les Baptisés en Béarn et a donc signé cette lettre adressée aux évêques de France intitulée "Vivre en Eglise autrement". Ces croyants estiment que les rassemblements actuels pour demander le retour des messes sont choquants. "Ces manifestations nous ont vraiment dérangés, parce qu'elles ne sont pas le reflet du peuple des croyants", explique Françoise Lachaise. 

Ils ne peuvent pas dire que c'est au nom de tous 

Une frange de l'Eglise

Pour les Baptisés en Béarn, cette demande émane "d'une frange de l'Eglise" et pas du tout de la majorité. D'ailleurs, "90% des chrétiens ne pratiquent plus", rappelle Françoise Lachaise. Une toute petite partie va donc encore à la messe. "Et c'est pour ça que c'est révoltant que certains évêques poussent des jeunes couples, des familles, à manifester."

On n'est plus dans un monde ancien où l'Eglise pouvait se permettre de donner des leçons et de commander 

Ne pas se donner en spectacle 

Ces catholiques palois estiment également que ce type de manifestation est loin des valeurs de leur religion. Pour eux, pas question de "se donner en spectacle de cette façon". "Aller réclamer comme ça, c'est indécent !", ajoute Françoise. Surtout en cette période de crise sanitaire, où "il y a plein d'autres choses à faire", selon elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess