Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Retour sur une année de mobilisation des Gilets jaunes en Mayenne

-
Par , , France Bleu Mayenne

Il y a un an, c'était le début du mouvement des Gilets jaunes. Au départ, une contestation populaire contre la hausse des carburants et la limitation à 80 km / heures sur les routes. Retour sur ces mois de mobilisation en Mayenne.

Des Gilets Jaunes rassemblés devant la Préfecture de la Mayenne le 1er décembre 2018
Des Gilets Jaunes rassemblés devant la Préfecture de la Mayenne le 1er décembre 2018 © Radio France - Nina Valette

Laval, France

En Mayenne, on ne peut pas dire que ce mouvement des Gilets jaunes a pris la même ampleur comparé à des grandes villes comme Paris ou Nantes. Mais plusieurs actions ont quand même été organisées. Retour sur les moments marquants. 

Le samedi 17 novembre 2018. Première mobilisation. On compte alors 600 voitures, des centaines de motards pour une opération escargot sur la rocade de Laval et environ 2300 Gilets jaunes sur tout le département.  Dans les jours qui suivent, le rond-point du Châtelier à Saint-Berthevin devient l'un des symboles de la contestation mayennaise. Tous les jours, des hommes et des femmes s'y rassemblent et en font le QG du mouvement.

A Mayenne, plusieurs giratoires d'entrée de ville sont aussi occupés régulièrement.

Le 19 novembre 2018. L'un des leaders du rond-point du Châtelier publie une vidéo sur Facebook dans laquelle il profère des menaces de mort envers le Préfet de la Mayenne. L'homme sera jugé deux mois plus tard à Laval.

Le 18 décembre 2018. Une délégation de Gilets jaunes est reçue en Préfecture. Le Préfet demande aux manifestants de quitter le rond-point du Châtelier. Ils promettent de le faire dans les jours qui suivent.

Début 2019. Le mouvement s'essouffle un peu en début d'année, les ronds-points se vident. Mais le samedi reste le jour de mobilisation.  Le dernier rendez-vous marquant en Mayenne, c'est le samedi 13 avril, 22ème acte des Gilets jaunes. Un rassemblement régional est organisé à Laval. Plus de 250 manifestants venus de la Mayenne, de la Sarthe, ou encore d'Ille-et-Vilaine défilent dans la ville. 

"J'ai redécouvert ce qu'était l'échange"

Parmi les figures des Gilets jaunes en Mayenne, il y a Cédric Jung, habitant d'Evron, qui avait fait parler de lui en recouvrant des radars avant le début du mouvement. "Personnellement, ce mouvement m'a fait redécouvrir ce qu'était l'échange, le partage", raconte-t-il. "J'étais un peu casanier et ce mouvement m'a redonné foi en les autres". 

On nous donne d'un côté et on reprend de l'autre"

En revanche, sur le plan politique, son constat est plus amer : "C'est toujours pareil, on nous donne d'un côté et on reprend de l'autre. Je pense que politiquement ça a empiré. Je ressens un regain de colère. Mais les gens ne sortent pas forcément car ils ont peur de la répression. Les premières amendes qui sont tombées pour le péage de Vaiges, ça a dissuadé les trois quarts des personnes qui nous suivaient." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu