Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retraites : 3,3 millions de bénéficiaires pour le futur compte pénibilité

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Accumuler des points pour partir plus tôt à la retraite en cas de métier difficile : le fameux compte pénibilité prévu par la réforme des retraites du gouvernement concernera 3,3 millions de salariés du privé, révèle l'AFP ce jeudi. Reste à définir précisément les emplois concernés.

Travailler dans le bruit est un des critères retenus pour définir la pénibilité
Travailler dans le bruit est un des critères retenus pour définir la pénibilité © Maxppp

Pour faire entrer le facteur "pénibilité" dans la durée de cotisation à laquelle chaque salarié est soumis pour bénéficier de ses droits à la retraite, le gouvernement a prévu de mettre sur pied un compte spécial. Ce dernier, baptisé "compte pénibilité", doit permettre aux salariés d'acquérir des points en fonction de leur temps passé en situation de pénibilité.Avec ces points, ils pourront ensuite se reconvertir, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite dans la limite de deux ans avant l'âge légal de 62 ans. Le coût du dispositif, estimé à 500 millions d'euros en 2020, et 2,5 milliards en 2040 (financés par les employeurs), avait déjà été annoncé par le gouvernement lorsqu'il avait dévoilé sa mesure en août. Mais il subsistait une inconnue de taille : le nombre de personnes concernées.

Retraites : le compte pénibilité
Retraites : le compte pénibilité © Maxppp
Dans une note d'impact dont l'AFP se fait l'écho ce jeudi, le gouvernement estime que 3,3 millions de personnes, dans le privé, sont susceptibles de bénéficier de la mesure, soit 18,2% des salariés du secteur. Tous ces travailleurs exercent des métiers soumis à de fortes contraintes physiques (manutention de charges, postures pénibles), à un rythme de travail fatiguant (travail de nuit, travail répétitif) ou à un environnement agressif (bruit, agents chimiques). Majoritairement des hommes, surtout jeunes ------------------------------------------ Parmi ces bénéficiaires, 55% seraient des hommes, et 45% des femmes. Les jeunes seraient les plus concernés, car 20,4% des moins de 25 ans sont exposés à l'un des critères retenus. Ils travaillent principalement dans les secteurs du commerce, de la réparation automobile et motocycle (569.000 salariés), de la construction (374.000) des transports et entreposage (345.000) et des activités de services administratifs (303.000). A l'inverse, 12,29% des salariés de 60 ans et plus entreraient dans le dispositif.Reste à définir les seuils précis - durée, fréquence et intensité d'exposition - pour chacun des critères, ce qui fera l'objet d'une "concertation avec les partenaires sociaux" avant la publication d'un décret, selon le gouvernement.***> [INFOGRAPHIE : Quand partirez-vous à la retraite ?](http://www.francebleu.fr/infos/retraites/infographie-quand-partirez-vous-la-retraite-795294?destination=economie%2Fretraites%2Freforme-des-retraites-la-penibilite-sera-prise-en-compte-798280)** *
Choix de la station

À venir dansDanssecondess