Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : "Cette réforme est injuste pour tous" clame José Avilès, de la CGT du Doubs

-
Par , France Bleu Besançon

La mobilisation contre la réforme des retraites prévue ce jeudi 5 décembre s'annonce très suivie. Dans le Doubs, la CGT dénonce une "réforme injuste pour tous les citoyens". José Avilès, responsable de l'union départementale, affirme : "On ira jusqu'au bout."

Les cortèges contre la réforme des retraites (ici à Paris) seront fournis à partir ce jeudi 5 décembre.
Les cortèges contre la réforme des retraites (ici à Paris) seront fournis à partir ce jeudi 5 décembre. © Maxppp - Christophe Morin

Besançon, France

"Cette réforme est totalement injuste pour tous les citoyens de ce pays : jeunes, moins jeunes, personnes âgées, retraités". Responsable de l'union départementale CGT du Doubs, José Avilès ne décolère pas et ne mâche pas ses mots, à trois jours de la mobilisation contre la réforme des retraites prévue ce jeudi 5 décembre. Il était l'invité de France Bleu Besançon ce lundi matin.

Notre système est viable avec une meilleure répartition des richesses" - José Avilès, de la CGT du Doubs

Selon un sondage du JDD, 76% des Français affirment pourtant qu'il faut réformer le régime des retraites aujourd'hui. La CGT, elle, prône une amélioration : "53 milliards de dividendes versés aux actionnaires d'un côté, de l'autre le rapport Delevoye qui prévoit 11 milliards de déficit sur les retraites, notre système est viable avec une meilleure répartition des richesses, on ne veut pas du système à la suédoise qu'on veut nous imposer" déclare José Avilès.

"On ira jusqu'au bout", promet par ailleurs le responsable de l'union départementale CGT du Doubs. "Cette réforme est juste pour la finance, c'est tout, car rien n'est reversé aux salariés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu