Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Retraites : les syndicats rassemblés devant la préfecture à Chambéry contre l'utilisation du 49-3

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce mardi après-midi, plus de 110 personnes ont manifesté devant la préfecture à Chambéry. Un rassemblement à l'initiative de la CGT et de Force Ouvrière contre l'utilisation du 49-3 pour faire passer la réforme des retraites. A Annecy, ils étaient 300 à défiler.

 Ce mardi, les syndicats étaient rassemblés devant la préfecture à Chambéry
Ce mardi, les syndicats étaient rassemblés devant la préfecture à Chambéry © Radio France - Marianne Yotis

Plus d'une centaine de manifestants se sont rassemblés devant la grille de la préfecture. C'est beaucoup moins que pour les autres manifestations contre la réforme des retraites. L'avancée du rassemblement à 16h (initialement prévu à 17h30) explique peut-être la faible mobilisation. Les syndicats affichent toujours leur indignation face à l'utilisation du 49-3 samedi dernier pour faire passer la réforme des retraites. 

"L'utilisation du 49-3 , ce n'est pas une surprise parce qu'on sait que c'est un gouvernement qui ne tient jamais aucun engagement. Il avait promis de ne pas le faire. On est dans la ligne droite de ses positions. Nous, on ne voit pas l'utilité de faire passer un texte en force et en urgence sur un sujet qui mériterait plus de débats", explique Muriel Boussuge, secrétaire générale de l'union locale de la CGT à Chambéry. 

Le mot d'ordre: le retrait du projet de réforme des retraites et de nouvelles négociations sur le financement des retraites.
Le mot d'ordre: le retrait du projet de réforme des retraites et de nouvelles négociations sur le financement des retraites. © Radio France - Marianne Yotis

Pierre Di Dio le secrétaire général de Force Ouvrière sur le département de la Savoie s'insurge : "C'est scandaleux ! C'est pas de l'autorité, c'est de l'autoritarisme ! C'est à dire que le gouvernement n'a pas réussi à convaincre ni les organisations syndicales ni les députés, puisqu'il y a eu autant d’amendements au projet. De sa part, ça veut dire : "Vous faites ce que je dis, et point à la ligne!" 

Les revendications syndicales restent les mêmes depuis le début du mouvement social : le retrait de la réforme et de nouvelles négociations entre le gouvernement et les syndicats sur le financement des retraites. 

"On restera mobilisés. Aujourd'hui, il y a moins de monde parce qu'il y a eu un quiproquo, mais on ne lâche rien et il y aura de nouvelles actions", lance Jacky Glapier, militant de la France Insoumise.

Un nouveau rassemblement est prévu jeudi devant la préfecture
Un nouveau rassemblement est prévu jeudi devant la préfecture © Radio France - Marianne Yotis

Les syndicats se mobiliseront de nouveau jeudi pour un rassemblement devant la préfecture à 18h. Une action est aussi envisagée pour le 8 mars, journée internationale des droits de la femme. D'après Pierre Di Dio, le secrétaire départemental FO Savoie, la date serait symbolique "car les femmes seraient les plus touchées par la réforme, contrairement à ce qu'affirme le gouvernement". À l'échelle nationale, l'intersyndicale appelle à une nouvelle journée de mobilisation le mardi 31 mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu