Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Retraites : nouvelle manifestation à Valence contre la réforme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Environ 400 personnes ont défilé, ce samedi après-midi, dans les rues de Valence, pour protester contre la réforme des retraites, alors que le gouvernement doit présenter le texte dans son intégralité, ce mercredi. Un tractage a notamment été organisé sur le marché de Noël.

Ce samedi à Valence, environ 400 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites et la politique du gouvernement.
Ce samedi à Valence, environ 400 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites et la politique du gouvernement. © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Valence, France

Les syndicats maintiennent la pression contre la réforme des retraites, alors que le gouvernement doit présenter sa copie dans son intégralité, ce mercredi. En attendant, de nouvelles manifestations étaient organisées, ce samedi, dans la Drôme, notamment à Montélimar et Valence où 400 personnes, environ, ont défilé. 

Le cortège s'est élancé de la préfecture pour rallier la gare centre. Dans le défilé, plusieurs dizaines de gilets jaunes, mais aussi de nombreux drapeaux de la CGT, de Solidaires et de la FSU. Cette dernière a d'ailleurs organisé un tractage en marge de la mobilisation. 

Construire un rapport de force

Les militants du syndicat enseignant se sont rendus sur le marché de Noël. "Seule la masse nous permettra de nous rendre visible auprès de nos dirigeants, estime Delphine, professeur d'EPS. Plus on informe les gens et plus on peut les emmener dans une mobilisation."  

Un mouvement populaire

Tout le monde n'est pas réceptif aux arguments des syndicats opposés à la réforme des retraites, comme Eugène. Ce retraité valentinois s'emporte à la vue d'une pancarte : ""Enseignants grabataires", c'est n'importe quoi !, s'exclame-t-il. Car il y a des gens qui touchent moins qu'eux à la retraite et qui ne disent rien.

Il n'en reste pas moins que la plupart des personnes rencontrées par les militants de la FSU soutient le mouvement de grogne. Gardienne d'immeuble, Christine, elle, assure qu'elle se mobilisera la semaine prochaine, "et pas seulement pour défendre les retraites", martèle-t-elle. "C'est un ras-le-bol général. Nos salaires, mais aussi les prestations sociales ont baissé, et ça, ce n'est pas normal."

L'intersyndicale a appelé à une nouvelle journée d'action, ce mardi, c'est à dire à la veille de la présentation détaillée du texte par le Premier ministre, Edouard Philippe. 

Des tensions après la manifestation

La manifestation s'est déroulée dans le calme, mais à la fin du défilé, une poignée de manifestants vêtus de gilets jaunes s'est rendue sur le Plateau des Couleures pour bloquer la circulation. Une personne est toujours en garde à vue, ce dimanche matin. Il s'agit d'un homme de 44 ans recherché pour outrages et participations à des manifestations non déclarées. 

Trois personnes qui avaient également été interpellées ont elles été relâchées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu