Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rétro 2015 dans l'Yonne : Des parents icaunais refusent la vaccination obligatoire

mardi 22 décembre 2015 à 15:35 Par Clara Guilliet et Damien Robine, France Bleu Auxerre

Chaque jour, pendant les vacances de fin d'année, France Bleu Auxerre vous fait revivre certains événements marquants de cette année 2015. Ce mardi 22 décembre, on revient sur le feuilleton judiciaire de l'année. Celui des époux Larère et de la vaccination obligatoire.

Marc Larère se bat depuis deux ans devant les tribunaux
Marc Larère se bat depuis deux ans devant les tribunaux © Maxppp - Illustration

Auxerre, France

Marc et Samia Larère ont refusé en octobre 2011 de faire vacciner leur fille contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ce qui est obligatoire en France. Le couple explique que le vaccin contre le DTPolio n'est plus accessible sur le marché, seul, puis qu'il est couplé à d'autres vaccins, qui sont eux non obligatoires.

Samia et Marc ont deux enfants âgés de 15 mois et 3 ans et ils estiment être de bons parents, aimants et prévenants. Il y a quelques années, après s'être documentés sur le sujet, ils ont décidé de ne pas vacciner leurs enfants car, selon eux, le risque d’effets secondaires est trop important.

"J'ai fait ce que j'avais à faire. Nous, on n'est ni médecin ni juriste. Mais beaucoup font des conférences sur la question. Nous, j'estime, qu'on a fait ce qu'on a pu faire."

D'abord jugés pour maltraitance envers leurs enfants, les époux Larère sont désormais poursuivi pour simple refus de vacciner. "Le procureur l'a reconnu lui-même, l'accusation était disproportionné par rapport à notre position à nous", explique Marc Larère.

Marc Larère était l'invité de France Bleu Auxerre ce mardi 22 décembre. Lors du premier jugement, en septembre dernier, le procureur avait requis 4 mois de prison avec sursis contre lui et son épouse.

Quatre mois de prison avec sursis requis contre Marc Larrère au 1er procès

En France, entre 3% et 5% des enfants ne sont pas vaccinés contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie, pourtant obligatoires. Une nouvelle décision de justice doit intervenir le 7 janvier prochain pour les époux Larère.