Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Rétro 2017 dans l'Hérault : la mort de Louis Nicollin

Par

Louis Nicollin était un patron, patron d'un club de foot, patron d'une grande entreprise, mais il était aussi un homme reconnu pour sa verve, son engagement, ses passions, ses coups de gueule. Retour sur cette disparition qui aura marqué l'année 2017 dans l'Hérault.

Louis Nicollin est mort le 29 juin, le jour de son 74ème anniversaire
Louis Nicollin est mort le 29 juin, le jour de son 74ème anniversaire © Maxppp -

Le père fondateur du MHSC, le club de football de Montpellier et grand patron de l'entreprise de nettoyage Nicollin nous a quitté le 29 Juin dernier, le jour de son 74 ème anniversaire qu'il fêtait avec des amis dans un restaurant à Nîmes-Garons.

Publicité
Logo France Bleu

Ce décès a été vécu comme un véritable séisme au club, dans l'entreprise et pour des milliers de gens, car Louis Nicollin était véritablement populaire. Chef d'entreprise, il était à la tête du club de foot de Montpellier depuis 1974 (43 ans de présidence) 

loading

Ses obsèques ont eu lieu le 4 Juillet à la Cathédrale St Pierre de Montpellier, devant plusieurs milliers de personnes venues adresser un dernier adieu à Loulou, qui repose depuis dans le caveau familial à Marsillargues, commune voisine de son Domaine, le Mas St Gabriel.   

loading

Depuis le décès de Louis Nicollin, à chaque 74ème minute de match au stade de la Mosson à Montpellier, les supporters rendent hommage à leur ancien président en chantant. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu