Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RÉTRO 2017 - Les villages du Biot et de Vailly alimentent la chronique des tensions entre néo-ruraux et agriculteurs

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Chablais, Bellevaux, France

Les conflits entre néo-ruraux et agriculteurs ont alimenté la chronique cette année avec les cloches des vaches du Biot et le passage des vaches sur la route à Vailly. Dans les deux cas, les agriculteurs ont eu gain de cause. Mais pour combien de temps ?

Les cloches des vaches du Biot font-elles trop de bruit ?
Les cloches des vaches du Biot font-elles trop de bruit ? © Maxppp -

Quant les vaches agacent les néo-ruraux et autres petits conflits dans les villages entre paysans et habitants venus de la ville

C'est la rançon du succès, les villages de Haute-Savoie sont très appréciés des citadins qui viennent s'y installer ou ont des résidences secondaires. Mais la contrepartie, ce sont ces petits conflits entre la culture de la ville et le monde agricole . Cette année deux événements ont alimenté la chronique cet automne : les cloches des vaches qui agaçaient des résidents dans le village du Biot et le passage des vaches sur une route à Vailly.

Dans les deux cas, les traditions ont eu gain de cause et l'affaire a même eu un retentissement national.  Deux cas de conflits qui illustrent ces petites tensions ou incompréhensions du quotidien entre néo-ruraux et mode agricole. Saviez-vous que les crottes de votre chien dans les champs ne sont pas les bienvenues, ni d'ailleurs vos déchets de tonte de pelouse que les vaches ne mangeront pas ? Savez-vous que les agriculteurs font des efforts pour ne plus épandre le lisier en fin de semaine quand vous vous reposez et qu'ils tâchent de ne pas sortir les vaches lorsque vous emmenez vos enfants à l'école ? 

Aujourd'hui les maires des communes rurales savent qu'il faut accompagner le monde agricole dans cette démarche et  communiquer auprès des nouveaux habitants. Pour que demain, les cloches du Biot et les vaches de Vailly ne soient plus pointées du doigt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess