Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rétro : ce qu'il faut retenir de 2018 en Auvergne

vendredi 28 décembre 2018 à 13:56 Par France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays d'Auvergne

Alors que 2018 s'achève, la rédaction de France Bleu Pays d'Auvergne vous propose un retour sur les faits d'actualité marquants de cette année. La retraite d'Aurélien Rougerie, la reconnaissance de l'Unesco ou encore les infos insolites, retour sur une année d'infos.

Ce qu'il faut retenir de 2018 en Auvergne.
Ce qu'il faut retenir de 2018 en Auvergne. © Radio France -

Auvergne, France

2018 se termine, 2019 va bientôt commencer, l'occasion comme chaque année, pour la rédaction de France Bleu Pays d'Auvergne de revenir sur les événements qui ont marqué l'actualité. Du sport, des faits-divers, de l'insolite, retrouvez tout ce qui a fait 2018.

1/ Le bilan d'Olivier Bianchi

Le maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi fait le point sur l'année écoulée. Côté municipalité, 2018 a été une année de consolidation de la dynamique engagée mais aussi un travail d'anticipation avec des dossiers importants, les transports publics, le schéma des pistes cyclables et le schéma de développement durable. Plusieurs grands projets vont voir le jour en 2019, c'est le cas du quartier Kessler-Rabanesse, du quartier Trémonteix, de la Scène nationale ou encore les premières rues de l'Hôtel-Dieu. 

Dans l'actualité de cette année 2018, Olivier Bianchi retient le mouvement des Gilets jaunes mais également le drame des migrants qui a ses effets jusque dans la ville. 

2/ Les infos insolites de l'année (1)

Un tracteur de collection auvergnat écope d'une amende de stationnement à Paris, une habitante lègue plus d'un million d'euros à une commune de Haute-Loire, un musée clermontois consacré aux objets fabriqués par les poilus pendant la Première guerre mondiale et une photo prise par une cadre Michelin qui fait le buzz, c'est la première livraison des insolites 2018 en Auvergne. 

3/ Un campement place du 1er mai 

Au début du mois de septembre, la place du 1er mai à Clermont-ferrand est investie par des tentes pour accueillir des dizaines de personnes sans logement. Des hommes, des femmes et des enfants aux profils divers, venus d'Afrique ou d'Europe de l'est et aidés par les associations qui dénoncent l'inaction des pouvoirs publics pendant plusieurs semaines. Les migrants seront finalement hébergés dans des gymnases après un mois et demi passé place du 1er mai. 

4/ Les faits-divers qui ont marqué 2018

Retour sur les faits-divers de 2018 avec en juillet dernier, l’arrivée du mouvement identitaire Bastion social à Clermont a très vite suscité très vite la polémique. A quelques jours de l'inauguration, une manifestation réunit un millier de personnes venues protester contre l'ouverture d'un local en plein centre-ville. Le bastion social ouvre tout de même son local mais les violences vont se multiplier jusqu'à l'agression de passants en septembre. Trois sympathisants du mouvement sont interpellés puis jugés. Finalement, face aux dégradations récurrentes et à la mobilisation, le bastion ferme définitivement son implantation. 

Le procès de la "route de la mort" s'est lui tenu à Moulins en juin dernier. Le chauffeur et le propriétaire portugais du fourgon dans lequel 12 personnes ont trouvé la mort sur la RCEA à Montbeugny le 24 mars 2016 comparaissaient pour "homicides involontaires". Le jeune homme de 22 ans et son oncle sont condamnés en juin dernier à Moulins à trois et quatre ans de réclusion. 

Le début de l'année 2018 a enfin été marqué par le 3e procès de l’affaire dite Fiona devant la cour d’assises du Puy-en-Velay. Après deux semaines de débats sans avancées sur les circonstances de la mort de la petite fille en 2013, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf sont condamnés à 20 ans de réclusion. Les avocats de la défense se sont pourvus en cassation, la plus haute juridiction  devrait se prononcer début 2019, et pourrait décider de a tenue d'un quatrième procès dans cette affaire. 

5/ Une année sportive 

La rétrospective sportive de l'année 2018 avec tout d'abord un grand blond qui a tiré sa révérence au Michelin le 5 mai dernier. Aurélien Rougerie a terminé sa carrière de joueur après 19 saisons et 418 matchs avec l'ASM, une immense carrière pour le joueur emblématique d'un seul club. Côté ballon rond, la saison du Clermont foot a basculé lors du dernier match avec un nul contre le Paris FC, et les barrages qui s’éloignent définitivement. 

L'Auvergne qui gagne en 2018, c'est sur la route avec le cycliste bourbonnais Julian Alaphilippe qui a remporté deux étapes sur le tour de France qu'il a fini avec le maillot à pois. Le perchiste Renaud Lavillenie a du se contenter de la médaille de bronze aux championnats d'Europe à Berlin. Enfin, les patineurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, médaillés d'argent aux jeux olympiques, se sont consolés avec la médaille d'or aux Mondiaux à Milan.

6/ La chaîne des Puys inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

L'été 2018 aura débuté sur de bons auspices pour l'Auvergne avec l'inscription le 2 juillet dernier de la chaîne des Puys- Faille de Limagne au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette troisième candidature au titre du patrimoine naturel a donc été la bonne pour le Département. Il a fallu 11 ans de travail scientifique acharné et un changement de stratégie pour obtenir ce classement. 

7/ Les infos insolites de l'année (2)

2018 c'est aussi la deuxième édition des vendanges naturistes dans le Puy-de-Dôme. Une vingtaine de personnes ont ramassé le raisin dans les vignes du domaine de la Tour de Pierre au Crest. La cuvée spéciale naturiste se dégustera en 2019. Pour l'accompagner, vous pourrez goûter à la Noisétille. Une pâte à tartiner fabriquée en haute-Loire à base de chocolat, noisettes et de lentilles vertes du Puy.

Parmi les événements marquants, on retiendra également cette année, le passage d'une boule de feu dans le ciel auvergnat en octobre. Ce météore a été remarqué dans l'Allier, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme. Il s'agirait d'un "bolide," nom donné aux météores plus lumineux que la planète Vénus. Enfin, pas question d'oublier de saluer Virgile Parpinelli. Originaire de Mirefleurs, il a remporté celui du championnat de France de d'imitation du brame du cerf après avoir décroché le titre européen.