Société

Réunionnais de la Creuse : vers une reconnaissance de l'Etat ?

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse dimanche 16 février 2014 à 11:07

Ce mardi, la députée PS de la Réunion Ericka Bareigts dépose une résolution à l'Assemblée nationale pour que l’État reconnaisse sa "responsabilité morale" dans le déplacement forcés de milliers d'enfants.

De 1963 à 1982, 1.615 enfants réunionnais ont été arrachés à leur terre natale pour être élevés en Métropole, notamment en Creuse, pour combler l'exode rural.

Des années après, pluieurs de ces enfants ont attaqué l’État pour "déportation" mais la justice, y compris européenne, n’est pas allée dans leur sens à cause de la prescription. Aujourd'hui, cette reconnaissance de l’État permettrait à certains de tourner la page.

Simon A-Poi, président de l'association Les Réunionnais de la Creuse

Pour mieux comprendre l'histoire des Réunionnais de la Creuse : un magazine de 52 minutes d'Isabelle Bissay, journaliste à France Bleu Creuse en 2002.

Geneviève Gosse porte le combat de son mari, décédé en août dernier