Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Réveillon de la St Sylvestre : les fêtards boudent les discothèques de campagne pour pouvoir boire

-
Par , France Bleu Touraine

En Touraine, de nombreuses boîtes de nuit plutôt rurales restent fermées le soir du 31 décembre. La fréquentation a baissé ces dernières années. La principale raison serait que les fêtards refusent de renoncer à boire pour prendre le volant. Ils préfèrent donc aller faire la fête en ville.

Prudence sur les routes si vous prévoyez de boire
Prudence sur les routes si vous prévoyez de boire © Radio France - Eric Audras

Indre-et-Loire, France

Pas facile de trouver une discothèque en dehors de Tours qui ouvre ses portes ce dimanche 31 décembre pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. D'ailleurs, même dans la métropole tourangelle, plusieurs restent également fermées. 

D'après Nicolas Bruant, le patron du Vegas à la Croix-en-Touraine, cela s'explique par le fait que les fêtards refusent de renoncer à boire ce soir-là. A la campagne, ils ne peuvent rentrer chez eux qu'en voiture. Ils préfèrent donc louer une salle des fêtes, rester à la maison ou aller en ville et prendre un taxi. 

Le 31, c'est super difficile de trouver des gens qui acceptent de se sacrifier. La fréquentation a baissé, donc je reste fermé. Et de mon côté, je ne veux pas prendre le risque de tomber sur des gens qui prennent quand même leur voiture, je ne veux pas créer d'accident. 

Cependant, Nicolas Bruant se demande si les fêtards sont vraiment devenus raisonnables. 

Est-ce-qu'ils ont enfin compris le message, que celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas, ou bien est-ce-que c'est la peur du gendarme ? J'ai un doute. 

Quoi qu'il en soit, prudence sur les routes. D'après un sondage réalisé par la Prévention routière, seuls 4 Français sur 10 qui vont boire et doivent prendre le volant ont prévu une solution pour rentrer chez eux en toute sécurité. 

Choix de la station

France Bleu