Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Réveillon du 31 décembre à Dijon : on a testé pour vous "Faux gras" et foie gras

dimanche 30 décembre 2018 à 15:06 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Vous aurez peut-être des convives vegans ou végétariens pour ce réveillon du 31 décembre, des invités qui ne mangent pas de foie gras mais pour garder tout le monde à table, vous pouvez leur proposer du "Faux gras". Une alternative 100% végétale et bio. On a testé pour vous.

Faux gras ou foie gras ? Il y en a pour tous les goûts pour le réveillon du 31
Faux gras ou foie gras ? Il y en a pour tous les goûts pour le réveillon du 31 © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

C'est une terrine 100% végétale et bio, baptisée "Faux gras" pour le clin d’œil. Un coup marketing qui fonctionne à plein pour ces fêtes de fin d'année. Une alternative au foie gras qui permet de réunir à table, les amateurs de canard et les vegans, puisque le fameux "Faux gras" ne contient aucun ingrédient d'origine animale.

Sabine, du magasin La Vie saine à Dijon, devant le rayon des terrines 100% végétales. - Radio France
Sabine, du magasin La Vie saine à Dijon, devant le rayon des terrines 100% végétales. © Radio France - Stéphanie Perenon

Pour Sandrine du magasin bio, la Vie Saine à Dijon, le faux gras est une alternative festive au foie gras.

Une terrine à base d'huile de coco, d'amidon de pommes de terre, de champagne et de truffe 

Mais attention, le goût n'a rien à voir, précise Sandrine du magasin bio La Vie Saine à Dijon, "c'est fait à partir d'huile de coco, d'amidon de pommes de terre avec une note de champagne et de truffe. Mais au niveau des papilles ça n'a rien à voir. C'est pour que chacun y trouve son compte et qu'on tienne compte des sensibilités de chacun". 

Un produit qui fonctionne très bien dans ce magasin spécialisé et qui a déjà conquis de nombreux adeptes, comme Yvette. "Je l'ai testé à Noël et j'ai trouvé ça très bon, tout comme les autres convives mais nous étions tous vegans alors peut-être que ceci explique cela" conclut-elle dans un sourire.

Faux gras vs Foie gras, séance dégustation sur le marché des Halles à Dijon

On a donc décidé de faire goûter le "Faux gras" à une vendeuse de foie gras sur le marché des Halles de Dijon. Et c'est Sabine, originaire du sud-ouest qui a accepté de relever le défi. Installée en Bourgogne depuis de nombreuses années, elle vend sur le marché tous les produits du sud-ouest à base de canard, des terrines au foie gras de la maison Escourrou. Elle avoue d'abord ne pas connaitre le fameux pâté végétal mais ne veut pas "mourir idiote"

Sabine vend les spécialités du sud-ouest sous les Halles du marché à Dijon, elle a accepté de goûter le "faux gras". - Radio France
Sabine vend les spécialités du sud-ouest sous les Halles du marché à Dijon, elle a accepté de goûter le "faux gras". © Radio France - Stéphanie Perenon

Mais au jeu de la dégustation, le faux gras ne fait rapidement plus le poids : "à la couleur on pourrait y croire mais déjà l'aspect n'est pas très attirant, comme si c'était malaxé." Verdict après la première bouchée pour Sabine, "les aromates et les herbes sont trop présentes et prennent trop le dessus, rien à voir avec mon foie gras". 

Alors elle ouvre l'un de ses foies gras et entre deux bouchées, s'exclame avec un grand sourire, "il n'y a pas photo!" Mais la commerçante n'en est pas moins ouverte et précise de suite, "il en faut pour tous les goûts, ce n'est pas un produit désagréable mais c'est vraiment du faux gras."

Sabine tient un stand de spécialités du sud-ouest au marché de Dijon, et elle a accepté de goûter le faux gras pour nos donner son avis

Des avis partagés chez les clients

Marie-Reine est venue en famille faire ses courses au marché, elle cherche du foie gras produit dans la région. Mais ne lui parlez pas de vegans et de végétariens, "je suis trop vieille pour ça, je mange moins de viande mais j'en mange toujours et pas question de goûter au pâté végétal !". Moins catégorique, sa petite-fille Lorina : "ça peut être bon". 

Elle vit au Québec le reste du temps et rend visite à ses grands-parents pour les fêtes de Noël, "chez nous on mange parfois de la fausse viande dans les burgers et c'est bon. Ça a le même goût et puis, je crois qu'il y a des bienfaits à devenir végétarien, il y a du positif."

Marie-Reine, son mari et ses petites-filles au marché des Halles de Dijon - Radio France
Marie-Reine, son mari et ses petites-filles au marché des Halles de Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

Marie-Reine et sa petite-fille Lorina, deux points de vue différents sur le faux gras.

Pour le prix, le Faux gras acheté en magasin bio coûte en moyenne 4,75 euros les 125 g, alors qu'un foie gras entier de canard de la Maison Escourrou, producteur de Castelnaudary, coûte 9 euros les 50 g.

→ Retrouvez le reportage sur le faux gras et le foie gras sur les ondes de France Bleu Bourgogne ce lundi 31 décembre 2018 à 8H11.