Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réveillon du 31 : malgré la fermeture, les restaurateurs du Limousin sont au travail

-
Par , France Bleu Limousin

Comme pour Noël, les restaurateurs ne pourront accueillir du monde pour le réveillon du 31 décembre. Alors, pour fêter dignement la nouvelle année, certains proposent des plats de fêtes à emporter. Exemple et témoignages de deux professionnels en Limousin.

A l'image du Cheverny, avenue Baudin à Limoges, qui prépare des repas de fêtes à emporter
A l'image du Cheverny, avenue Baudin à Limoges, qui prépare des repas de fêtes à emporter © Radio France - Mickaël Chailloux

C'est un Nouvel An bien particulier qui va se dérouler pour refermer l'année 2020. Un réveillon bien triste pour Marie-Christine Palard, co-gérante du restaurant Le Cheverny à Limoges. "Les clients sont très tristes de ne pas pouvoir passer les fêtes dans nos établissements" estime-t-elle. Malgré tout, ils ont témoigné leur soutien à leurs restaurateurs. A tel point que les commandes ne sont plus possibles au Cheverny : près de 500 commandes seront livrées avant la fin de l'année. 

Pour cela, il a fallu s'organiser. _"_On a mis les plats dans des emballages sous-vide, de manière à ce qu'il n'y ait pas de contacts entre les personnes et les manipulants." De même, les plages horaires pour retirer leurs plats seront élargies. "Avec mon mari Didier, nous serons présents dès 8 heures du matin pour permettre aux clients de recevoir leurs commandes" explique Marie-Christine Palard. Au menu, par exemple, de la truite façon gravelax, une blanquette de lotte aux petits légumes, du petit boudin blanc ou encore en dessert une tartelette vanille-caramel-pommes du Limousin. 

"Ce sera bizarre de pouvoir se coucher avant minuit"

En ce qui concerne les jauges, les commandes sont réservées pour deux ou trois personnes. "Pas plus" constate Michel Solignac, patron du restaurant Le Sablier à Argentat, en Corrèze. "Les gens respectent les consignes" explique-t-il. On sera loin des 200 à 300 personnes, souvent appartenant au Rugby Club d'Argentat, qui réveillonnaient dans son restaurant. "En 45 ans, c'est la première fois que je me coucherais avant minuit. Ca sera bizarre" explique Michel Solignac. 

Pour Michel Solignac comme pour Marie-Christine Palard, ces repas "permettront de payer les frais généraux". Avec l'espoir que ce regain de trésorerie permettent de passer le mois de janvier, autant compliqué que crucial pour le secteur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess