Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Réveillon du nouvel an et alcool : comment les Sarthois gèrent cette soirée

-
Par , France Bleu Maine

Moins de 50% des français ont prévu une solution pour leur retour de la nuit du 31 décembre, selon une enquête des associations Prévention Routière et Assurance Prévention. Comment les sarthois gèrent cette soirée, sachant que l'alcool est responsable de 30% des accidents mortels ?

Réveillon et alcool, comment vous gérez la soirée du 31 décembre
Réveillon et alcool, comment vous gérez la soirée du 31 décembre © Maxppp - Eric Audras

Le Mans, France

Quand on interroge les Sarthois sur leur soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre, ils se disent tous être de bons élèves. Sauf que dans les chiffres, l'alcool est impliqué dans 30% des accidents mortels de 2018.

Etat des lieux avec des Sarthois, la gendarmerie et un patron de discothèque.

On dort tous sur place

La phrase revient régulièrement dans la bouche des jeunes sarthois. Comme dit le slogan : "celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Beaucoup ont aussi fait le choix de dormir sur place. Olivier, va faire le réveillon avec une quarantaine d'amis dans une salle près de Sablé : "on va tous dormir sur place; pas question de repartir en ayant bu de l'alcool". Même chose pour l'un de ses camarades Kévin qui lui sera à Fougères : "on dort tous sur place; c'est plus simple et ça évite les accidents. Il n'est pas question de prendre la voiture en plein milieu de la nuit. J'ai déjà vu des collègues partir dans le fossé après avoir trop bu. C'est beaucoup trop dangereux, si on boit, on dort sur place".

L'alcool impliqué dans 30% des accidents mortels en Sarthe en 2018

"Pour la nuit du 31 décembre, plus de 80 gendarmes seront sur les routes de la Sarthe" souligne le capitaine Stéphane Delmas, responsable de l'EDSR, l'escadron départemental de la sécurité routière. "Il s'agit avant tout de sécuriser les routes, d'éviter certains accidents, de limiter les comportements dangereux et de faire aussi de la répression. D'un côté, les conducteurs ont changé et sont plus responsables. On voit bien que les campagnes de communications et que nos actions sur le terrain ont porté leur fruits. Mais d'un autre côté, on voit encore trop souvent des comportements totalement irresponsables. Et là, pour la nuit de la St-Sylvestre il n'y a pas de bons ou de mauvais élèves. On voit par exemple,  des jeunes qui ont trop bu et certains bon pères de famille qui ont aussi fait de gros excès. Il faut aussi ajouter parfois les abus de stupéfiants". 

Des navettes pour raccompagner les clients de la discothèque à leur domicile

Pour cette soirée de la St-Sylvestre, le responsable de la discothèque l'Aqualimba à la Chapelle-d'Aligné a mis en place trois navettes qui peuvent transporter chacune huit personnes. "Pendant toute la soirée, sur un périmètre d'environ vingt kilomètres, les navettes vont aller chercher les clients à leur domicile et les ramèneront en fin de soirée" souligne Frédéric Le Mab, le directeur de l'établissement. "Pour cette nuit de la St-Sylvestre, cela devrait concerner près de 30% de la clientèle. C'est très important pour nous. Ce service a été mis en place en début d'année les samedi soirs, et ça monte en puissance pour les soirées comme le nouvel an".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu