Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réveillons annulés : un "crève cœur" pour les associations mosellanes

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A cause de la crise du coronavirus et du couvre-feu imposé pour la nuit de la Saint-Sylvestre, de nombreuses associations de Moselle ne peuvent pas organiser leur traditionnel réveillon. Un coup moral autant que financier.

Pas de cotillons ni de serpentins à la Saint Sylvestre pour les associations mosellanes
Pas de cotillons ni de serpentins à la Saint Sylvestre pour les associations mosellanes © Maxppp - Alexandre MARCHI

D'habitude, il refuse des réservations. Mais cette année, Roger Kokot, le président du Comité des fêtes d'Augny n'a reçu aucun chèque, aucun appel. "Ce sera reclus à la maison..." regrette celui qui a été nommé à la tête du comité il y a à peine quelques mois. Car comme pour les traiteurs ou les professionnels de l'animation, ce passage à une nouvelle année sera bien morne pour les dizaines d'associations de Moselle, clubs sportifs ou culturels, qui organisent une soirée festive pour la Saint-Sylvestre. 

Ni champagne, ni cotillons dans les salles des fêtes

A Augny,  chaque 31 décembre, elle rassemble jusqu'à 220 convives avec un DJ, un repas de fête compris entre 75 et 80 euros, un thème particulier... Bref, "c'est une très belle soirée". Et l'annulation, par la crise du coronavirus et les contraintes du couvre-feu, est un "crève cœur" pour Roger Kokot et les bénévoles qui œuvrent à organiser une soirée parfaite. La décision a été prise à l'automne, au moment du deuxième confinement. Elle achève une année 2020 noire pour le Comité des fêtes d'Augny qui n'a pu organiser aucun de ses événements habituels. 

Le lien social a été rompu, comme le lien festif 

A Volstroff, près de Thionville, les premières réservations de la soirée de réveillon de l'association Bénévol'stroff se prennent dés le mois de janvier, "quand les invités ne savent même pas le thème de l'année suivante" s'amuse Jean-Marie Magard, le maire. Car le thème de la Saint-Sylvestre, c'est une affaire sérieuse dans la commune : Festival de Cannes avec tapis rouge et photographes, soirée disco, Venise avec un Pont des Soupirs reconstitué... Le secret est gardé jusqu'au dernier moment pour ménager l'effet de surprise et le budget décoration est conséquent : environ 3000 euros. Cette année devait être une soirée "années folles" mais elle n'aura jamais lieu. "Le lien social a été rompu, comme le lien festif. Il n'y aura pas le plaisir de se retrouver et de faire plaisir aux Volstroffois." La cinquantaine de bénévoles mobilisés pour organiser la soirée se souhaitera cette fois une bonne année par messages. 

L'événement le plus important

Cette annulation, c'est aussi une mauvaise affaire financière. "De tous les événements que nous organisons, le plus important est le nouvel an. Il rapporte minimum 5000 euros." Heureusement, la revente de produits locaux durant le confinement a permis de limiter les dégâts. D'un naturel optimiste, Jean-Marie Magard a déjà les yeux tournés vers le réveillon suivant. Avec quel thème ? Il faudra attendre le 31 décembre 2021 pour le savoir... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess