Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dax et Mont-de-Marsan parmi les 222 communes éligibles à des subventions pour revitaliser les centres-villes

lundi 2 avril 2018 à 19:00 Par Maëlle Robert, France Bleu Gascogne

Le gouvernement a dévoilé mardi 27 mars la liste des 222 villes de taille moyenne qui vont pouvoir bénéficier des fonds débloqués par le gouvernement pour lutter contre la désertification des centres-villes. Dans les Landes, Dax et Mont-de-Marsan sont éligibles.

Les commerces vacants (comme ici à Mont-de-Marsan) sont un des signes de la désertification des centres-villes.
Les commerces vacants (comme ici à Mont-de-Marsan) sont un des signes de la désertification des centres-villes. © Radio France - Maëlle Robert

Landes, France

La somme avait été annoncée en décembre dernier : plus de cinq milliards d'euros, sur cinq ans, avaient été promis par le gouvernement pour aider les villes moyennes à revitaliser leurs centres-villes, dont beaucoup sont en proie à la désertification. Un projet baptisé "Action coeur de ville".

Mardi 27 mars, le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a dévoilé à Châtellerault la liste des 222 les communes éligibles à ces aides. Parmi elles : Dax et Mont-de-Marsan

Les dossiers de ces deux communes landaises ont été retenus par le gouvernement. Les deux recevront donc un coup de pouce financier de l'Etat pour réaliser diverses actions afin de rendre leur centre-ville attractif, le faire revivre, le repeupler. 

"Coup d'accélérateur"

"C'est une excellente nouvelle. Nous ne savons pas encore quelle somme nous recevrons exactement, mais cela va se chiffrer _en millions d'euros_, c'est sans commune mesure avec les moyens dont nous disposons actuellement. C'est un sacré coup d'accélérateur pour nos projets", se réjouit le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot. 

A Mont-de-Marsan, les fonds pourront servir par exemple à réhabiliter des bâtiments anciens, à développer l'offre culturelle comme le musée Despiau-Wlérick ou encore à transformer des commerces vacants en logements. 

Aider à repeupler le centre-ville

L'enthousiasme est le même à la mairie de Dax, comme le souligne la maire, Elisabeth Bonjean. "Nous souhaitons faire revivre les logements vacants situés au-dessus des commerces, car repeupler le centre-ville est essentiel. Pour cela, nous finançons les travaux de rénovation engagés par le propriétaire, à hauteur de 40% du montant, dans 150 logements aujourd'hui. Avec les fonds de l'Etat, on pourrait faire augmenter considérablement le nombre de logements susceptibles de bénéficier de ce dispositif."

Voilà (ci-dessous) les 222 villes qui recevront un coup de pouce financier de l'Etat pour revitaliser leur centre-ville en 2018 :

Répartition des 222 villes retenues - Capture d'écran - Aucun(e)
Répartition des 222 villes retenues - Capture d'écran

Les premiers euros devraient être versés par l'Etat avant la fin de l'année. Les projets précis ne sont pas encore arrêtés pour l'instant.

Les villes moyennes en France concentrent 23% de la population et 26% de l'emploi.