Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rion-des-Landes : l'ensemble des collégiens dépistés

-
Par , France Bleu Gascogne

L'opération était prévue sur deux jours, il n'en aura fallu qu'un. Jeudi à 8 h 30, les collèges de Pouillon, Peyrehorade, et Rion-des-Landes étaient les premiers établissements landais à dépister élèves et personnel. A Rion-des-Landes une journée aura suffi pour tester tout le monde.

Les élèves de troisième étaient les premiers à se faire dépister dès 8 h 30
Les élèves de troisième étaient les premiers à se faire dépister dès 8 h 30 © Radio France - Anna Bonnemasou Carrère

L'infirmière appelle votre prénom. Vous pénétrez dans ce qui était, hier encore, la salle d'arts plastiques de votre collège, vous tendez l'accord de consentement de vos parents et c'est parti. Votre journée peut commencer : 8 h 30 le bus vous dépose au collège, 8 h 45 dépistage du Covid-19 par test antigénique, 10 h histoire, 14 h math, et à 16 h la journée sera finie. Singulier ? C'était pourtant le programme des 200 collégiens de l'établissement Marie Curie de Rion-des-Landes. 

Plus de 150 élèves dépistés en une journée

Jeudi matin l'établissement était un des trois premiers collèges landais à tester ses élèves et son personnel enseignant et non enseignant.  Initialement prévue sur deux jours, l'opération n'a finalement nécessité qu'une journée. Plus de 150 tests antigéniques ont été réalisés pour dépister l'ensemble des élèves présents et volontaires

Trois cas positifs ont été détectés, dont un élève de cinquième. C'était le troisième en moins d'une semaine. Le principal du collège Bruno Daguerre a dû fermer la dernière classe de cinquième qui restait ouverte. Le collège a donc fermé quatre classes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess