Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Risques de feux de forêt : 22 pompiers berrichons envoyés en renfort dans le sud de la France

-
Par , France Bleu Berry

Des pompiers de l'Indre et du Cher sont partis ce vendredi matin à Narbonne, où ils vont être pré-positionnés, prêts à intervenir sur un départ d'incendie, dans cette région où le risque de feu de forêt est très élevé en ce moment.

22 pompiers de l’Indre et du Cher partent en renfort dans le sud de la France, prêts à intervenir en cas de départs de feux de forêt.
22 pompiers de l’Indre et du Cher partent en renfort dans le sud de la France, prêts à intervenir en cas de départs de feux de forêt. © Radio France - Emeline Ferry

Comme chaque été depuis cinq ans, des pompiers berrichons vont prêter main forte à leurs collègues du sud de la France, mobilisés contre les feux de forêt. 22 pompiers de l'Indre et du Cher sont partis ce vendredi matin à Narbonne avec plusieurs véhicules et d'autres sapeurs-pompiers de toute la zone Ouest (Vendée, Manche, Sarthe, Orne, Indre-et-Loire et Loir-et-Cher). 

Pendant une semaine, ils vont être pré-positionnés à Narbonne, prêts à intervenir en cas de départs de feux et peuvent être envoyés dans d'autres départements si besoin. Avec le vent, la chaleur et la sécheresse, le risque incendie est très élevé en ce moment sur l'arc méditerranéen. "Ils viennent en appui, comme tous les ans, pendant ces périodes qui sont particulièrement critiques en terme de feux de forêt, donc c'est important que la solidarité fonctionne", estime le préfet de l'Indre, Thierry Bonnier. 

"Nous pourrions nous même y être confrontés, et on l'a été l'an dernier lors des incendies à Lignac et Chalais, où des groupements sont venus en appui d'autres départements. Donc aujourd'hui, c'est nous qui venons donner un coup de main à nos collègues !", ajoute-t-il.

C'est aussi l'occasion pour les pompiers berrichons de se former, d'apprendre à réagir face à de violents feux de forêt. "Qu'on soit du nord, du sud ou de l'est, nous avons la même technicité à apprendre, nous avons quasiment les mêmes engins, les mêmes inventaires, les mêmes matériels. Par contre, la technique le jour J est complètement différente de la journée pédagogique traditionnelle", explique le lieutenant-colonel Sébastien Bourdin, chef du groupement opération du SDIS de l'Indre. "Lorsqu'ils partent sur une expérience dans le sud, avec des feux relativement violents, ils comprennent très vite le message et ils le colportent très vite à leurs collègues qui n'ont pas forcément vécu ça".

Le département de l'Indre investit contre les feux de forêt

Avec le changement climatique, ces incendies risquent de devenir plus fréquents, même en Berry. Alors Serge Descout, président du département de l'Indre, a décidé d'investir, avec une subvention exceptionnelle d'un million d'euros. "Ce qui paraissait impossible il y a deux ou trois ans arrive aujourd'hui, les choses s'amplifient. Donc on est obligés d'anticiper, nous avons décider d'investir dans du matériel très performant, très sécurisant. On a commandé quatre véhicules spéciaux", détaille-t-il. Ils seront livrés dans l'Indre d'ici la fin de l'année. Les 22 pompiers berrichons seront de retour samedi 29 août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess