Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Roanne veut lutter contre l'ivresse sur la voie publique

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Roanne, France

A compter du 1er janvier 2018, à Roanne, les personnes interpellées en état d'ivresse dans la rue devront payer 120 euros. En plus de l’amende prévue par le code de la santé publique. Il s'agit de rembourser la municipalité des frais engagés pour leur prise en charge.

La mairie de Roanne
La mairie de Roanne © Radio France - Yves Renaud

Les personnes en état d'ivresse manifeste sur la voie publique sont systématiquement conduites aux urgences pour des examens médicaux  avant d’être amenées au commissariat pour être placées en cellule de dégrisement. Cela monopolise deux policiers municipaux pendant deux heures en moyenne.  Policiers qui ne sont plus disponibles pour assurer des missions de sécurité.  La mairie de Roanne estime que cela lui coûte 120 euros qu'elle veut donc réclamer à ces individus alcoolisés. En plus de l'amende prévue par le code de santé publique qui peut aller jusqu'à 150 euros.  

Pour Edmond Bourgeon, adjoint au maire de Roanne en charge de la sécurité, la cible de ce dispositif n'est pas les sans-abris, mais les jeunes fétards irrespectueux.

A Roanne, en novembre, 22 individus ont été trouvés ivres sur la voie publique et pris en charge par la police municipale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess