Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rochefort : Jules, né de sexe féminin, raconte son calvaire à l'école

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Jules vient de publier son autobiographie "Celui que je rêvais d'être". Né de sexe féminin mais à l'apparence masculine, il a été très vite harcelé à l'école dès son plus jeune âge. Il se livre aujourd'hui dans un livre de 291 pages. Un récit poignant.

Jules Kieffer 21 ans
Jules Kieffer 21 ans © Radio France - Gérald Paris

Rochefort, France

Jules a aujourd'hui 21 ans, presque 22 en décembre prochain. Son prénom de naissance, on ne le connaîtra pas. Julie peut-être, à aucun moment il ne le prononcera. "Je suis né un jour, mais je ne suis pas moi". Jules parle en revanche sans voile de son histoire, cette naissance du mauvais côté du miroir... 

Je suis un garçon, un garçon transgenre - Jules  

"Je m'appelle Jules, je suis né le 21 décembre 1997, et je suis un garçon, un garçon transgenre. Pour faire simple et raccourcir, je pourrais vous dire que je suis né fille et que vingt ans plus tard, je suis devenu un garçon, car c'est ainsi que la société et les personnes extérieures perçoivent la trans-identité." 

Il a commencé à prendre des hormones dès le 3 août 2018

A 21 ans, Jules n'a que très récemment réussi à changer de prénom, en août 2018 à la mairie de Rochefort. Pour le genre, et obtenir des papiers mentionnant le sexe masculin, cela remonte au mois de février 2019 après validation du tribunal. Là, c'est l'administratif, en ce qui concerne son apparence physique, il a commencé à prendre des hormones dès le 3 août 2018. Une injection mensuelle qui a pour conséquence de lui faire pousser les poils de la barbe, lui stopper les règles et lui faire muer la voix. Pour être "raccord avec mon moi intérieur " dit-il,  "_j'ai fait effectuer une mammectomie pour supprimer, ces "deux petites bosses disgracieuse_s" à ses yeux.

Les toilettes des filles m'étaient interdites - Jules

Jules est majeur aujourd'hui, mais il a tout petit été confronté à la méchanceté des autres élèves dans les cours de récré : "morue", "travelo". Très jeune, il y avait distorsion de la perception de son entourage entre son sexe de naissance et son apparence. Mais cela tourne vite au harcèlement scolaire. "Les toilettes des filles m'étaient interdites, avec mon apparence de garçon, la même bande m'empêchait à chaque fois d'y pénétrer. Alors, je me retenais et j'attendais le soir de rentrer à la maison."    

Le harcèlement détruit à petit feu, à un âge où l'on est censé se construire - Jules

Page 44 de son livre, Jules décrit ces moments parfaitement. "Il faut vivre le harcèlement pour comprendre ce que cela fait, on ne se rend jamais compte de l'ampleur des dégâts sans l'avoir vécu. ( ... ) ce ne sont pas de simples brouilles entre gamins, non c'est bien plus que cela. Le harcèlement détruit à petit feu, à un âge où l'on est censé se construire."

"Je n'irai pas jusqu'à l'intervention chirurgicale pour changer de sexe - Jules

Jules semble plus fort aujourd'hui, avec ses choix d'adulte qui le mettent plus en cohérence avec ce qu'il ressentait tout petit. "Je n'irai pas jusqu'à l'intervention chirurgicale pour changer de sexe, je n'en ressens pas le besoin. Je suis attiré par les hommes, et j'ai l’apparence d'un homme, voilà." Pas de point final à son histoire, il reste encore pas mal de chapitres à écrire à sa vie. Lui qui a été promené d'école publique à école privé jeune pour échapper aux moqueries et aux violences verbales de ses petits camarades, a finalement eu son bac, mais a stoppé net ses études derrière

Jules harcelé

"Devenir écrivain, cela me dit bien ", Jules a un certain talent d'ailleurs, sa narration est plaisante et l'on ne devinerait jamais qu'il n'a seulement que 21 ans. "Ou musicien peut-être"... une guitare traîne sur son lit. Jules est fan du groupe Indochine depuis longtemps, son titre préféré bien sûr... "Le troisième sexe".

Reportage sur Jules harcelé

"Celui que je rêvais d'être" un ouvrage à 11 euros 99 à retrouver sur la plate forme Book Edition.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu