Société

Romans devient "une ville amie des aînés"

Par Emmanuel Champale et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 28 avril 2015 à 15:40

Devant le Jacquemart à Romans dans la Drôme, pays de la chaussure ! janvier 2014
Devant le Jacquemart à Romans dans la Drôme, pays de la chaussure ! janvier 2014 © Stéphane Milhomme - Radio France

A Romans-sur-Isère, un quart de la population a plus de 60 ans. La cité de la Drôme devient "une ville amie des aînés". Il s'agit d'anticiper le vieillissement de la population et de mener des politiques adaptées dans le domaine du logement ou des transports.

Comment adapter au mieux la ville aux besoins des retraités ? Comme Bourg de Péage, Romans sur Isère devient " une ville amie des aînés ". La municipalité va adhérer à ce réseau initié par l'Organisation Mondiale de la Santé .

Un habitant sur quatre a plus de 60 ans

L'objectif est de faciliter la vie des seniors parce que le constat est tout bête : plus on prend de l'âge, plus la vie quotidienne est difficile. Dans cette ville de la Drôme, un habitant sur quatre a plus de 60 ans aujourd'hui. Ce chiffre atteindra un sur trois en 2020.

Romans dans la Drôme et la rivière Isère.  - Radio France
Romans dans la Drôme et la rivière Isère. © Radio France - Stéphane Milhomme

En adhérant à ce réseau de l'organisation mondiale de la santé,  la municipalité divers droite s'engage à penser davantange aux seniors avant toute prise de décision dans le domaine des transports, de l'amenagement urbain, de l'accès à l'information.

Etablir un diagnostic précis

Les gens de cette tranche d'âge vont être consultés avant la fin de l'année, pour établir un diagnostic au plus près du terrain concernant leurs attentes, leurs besoins. Ce vecu a deja permis de faire évoluer la Villa Boréa qui regroupe tous les services destinés aux ainés à Romans.

Romans devient "une ville amie des aînés"