Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Romans-sur-Isère, quatre entreprises jouent les mécènes pour sauvegarder le patrimoine

mardi 15 mars 2016 à 6:16 Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche

Chacune a décidé de soutenir la restauration d'un monument de la ville. Cela a déjà permis de collecter 33.000 euros. Les particuliers aussi peuvent donner.

Le kiosque à musique à Romans
Le kiosque à musique à Romans - Florence Gotschaux

Romans-sur-Isère, France

Des entreprises romanaises veulent participer à la restauration de certains monuments de leur ville. La municipalité a décidé de faire appel au mécénat pour réhabiliter le kiosque à musique, devant la mairie, le calvaire des Récollets, et la chapelle des sept douleurs. Face à la baisse des dotations de l'État, la maire, Marie-Hélène Thoraval a décider d'innover pour trouver de nouvelles recettes. Ce lundi, elle a signé avec quatre patrons (ceux de Citroën, Plurimmo, Alizon Industrie et de l'Entrepôt du Bricolage) une convention de mécénat, qui a déjà permis de collecter dores et déjà 33.000 euros.

Quatre entreprises deviennent mécènes à Romans - Aucun(e)
Quatre entreprises deviennent mécènes à Romans - Florence Gotschaux

Ça peut sembler peu par rapport aux 656.000 euros de travaux estimés, rien que pour le Calvaire des Récollets (dont 212.000 à la charge de la ville), mais, d'après la maire, cela permet de lancer des projets de restauration plus tôt que prévus. Pour le kiosque à musique, l'étude de diagnostic des travaux vient justement d'être lancée.

Romans fait appel au mécénat d'entreprise pour restaurer son patrimoine

Chaque entreprise peut choisir quel projet elle soutient. Et le choix va s'étoffer puisque la municipalité a décidé d'enrichir son "catalogue" de projets pour lesquels elle appelle au mécénat. Trois types de projets existent : le "patrimoine" ( restaurer le Jacquemart, les orgues de Saint-Barnard ou encore remettre à l'air libre la vallée de la Savasse), mais aussi la "cohésion sociale" (pour financer les opérations municipales "Coups de pouce" pour les élèves de CP et 6e, ''Sport sur ordonnance" pour inciter les personnes âgées à faire du sport et à consommer moins de médicaments, ou encore le Défi Elite), ainsi que des "événements" comme le festival Kermezzo, Romans Scènes, ou la future exposition événement Louboutin, prévue au musée de la chaussure en 2019.

Les particuliers aussi peuvent devenir mécènes

La municipalité espère la signature d'autres entreprises dans les prochaines semaines. Mais les particuliers aussi peuvent investir dans le patrimoine de leur ville, avec le lancement d'une souscription populaire. Actuellement, elle ne porte que sur le calvaire des Récollets, mais devrait rapidement s'ouvrir au kiosque à musique. Il est possible de faire un don par chèque ou sur le site de la Fondation du Patrimoine Rhône-Alpes.