Société

Rose, deux ans, exclue de la crèche à cause de son épilepsie

Par Camille Payan et Saïd Makhloufi, France Bleu Gard Lozère et France Bleu lundi 18 avril 2016 à 10:34

Un dispositif particulier permettait d'accueillir Rose au sein de la crèche
Un dispositif particulier permettait d'accueillir Rose au sein de la crèche © Maxppp - Maxppp

Rose ne va plus à la crèche de Meyranne (Gard) depuis deux mois. L'établissement a décidé de l'exclure à cause de ses crises d'épilepsie. Pourtant jusque là, sa maladie ne posait pas de problème. Les parents de la petite fille, âgée de deux ans, vont porter plainte pour discrimination.

La crèche, c’est fini pour Rose. Depuis le mois de septembre 2014 pourtant, la fillette âgée de deux ans allait tous les jours à la crèche de Meyrannes, dans les Cévennes. Mais il y a deux mois, elle a été exclue.

Exclue sans préavis

Rose souffre d’épilepsie lors de fortes poussées de fièvre, mais jusqu’à présent elle pouvait comme les autres enfants aller à la crèche de Meyrannes grâce un PAI, un projet d'accueil individualisé : les personnes qui travaillent à la crèche savent parfaitement s’occuper de la fillette, de ses crises d’épilepsie et lui administrer le traitement qui permet de la calmer.

Rose vivait jusqu’au mois de janvier comme tous ses petits camarades. Mais lorsqu’une nouvelle directrice a été nommée, la vie a changé. Rose a été exclue de la crèche. Dans le courrier reçu par les parents la crèche indique que c’est désormais trop compliqué de s’occuper de Rose en raison de sa maladie.

"On a été virés, c’est une injustice, ce que l’on veut c’est qu’elle ait sa place en crèche" (Emilie, la maman de Rose)

Emilie Augustin la maman de Rose est très en colère

Depuis cette décision, les parents de Rose ont dû changer leur rythme de vie. Le papa a arrêté de travailler pour s’occuper de sa fille.

Ils sont formels : leur fille doit continuer de vivre en collectivité et a toute sa place au sein d’une crèche. Ils vont porter plainte pour discrimination devant le tribunal d’Alès.

Rose ne va plus à la crèche depuis deux mois

Contactés par France Bleu Gard-Lozère la crèche de Meyrannes et le directeur de la structure n'ont pas souhaité faire de commentaire.