Société

Rouen : un barbecue solidaire pour les plus démunis

Par Boris Hallier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu mercredi 9 août 2017 à 10:02

Les bénévoles du "Challenge Grand Défi" ont installé leurs barbecues place Saint-Marc et place des Emmurés à Rouen pour venir en aide aux plus démunis.
Les bénévoles du "Challenge Grand Défi" ont installé leurs barbecues place Saint-Marc et place des Emmurés à Rouen pour venir en aide aux plus démunis. © Radio France - France Bleu Normandie

Pour venir en aide aux plus pauvres, il y a les associations traditionnelles comme les Restos du cœur. Mais depuis quelques mois, des bénévoles anonymes se lancent des défis pour mettre en place des distributions de repas. Deux barbecues solidaires ont ainsi été organisés ce mardi à Rouen.

Tout est parti d'un défi lancé sur les réseaux sociaux par des jeunes de Sarcelles, en Île-de-France, l'hiver dernier. Le principe : concocter des repas et les apporter aux migrants qui dorment dans les rues de Paris. Ces jeunes ont ensuite incité les autres villes de France à faire de même.

" Cela m'a éclaté", se rappelle Amel, jeune Rouennaise qui a coordonné les barbecues solidaires, ce mardi à Rouen, avec une vingtaine de bénévoles. "Je n'étais pas bénévole avant mais ce défi m'a donné envie d'aider les gens", explique-t-elle. C'est pourquoi en décembre, elle a participé à la distribution de près de 350 repas à Rouen.

Des barbecues pour plus de convivialité

Ils ont donc renouvelé l'expérience en plein mois d'août. Les bénévoles ont profité de la générosité de certains commerçants rouennais pour collecter de la nourriture. Ils ont ensuite installé leurs barbecues place Saint-Marc et place des Emmurés. "On voulait créer une ambiance estivale. On a préparé des saucisses, des salades de fruits, des bonbons pour les enfants", détaille Amel.

"On parle souvent des plus démunis l'hiver. Mais même l'été ils ont besoin de nous. Il faut y penser toute l'année", assure celle qui travaille à Paris dans l'hôtellerie.

Si on avait le choix on ne viendrait pas" - Armande

Dans la file d'attente, il y a Richard, un habitué des distributions de repas. "Je suis désespéré, je suis en galère. Ça fait trois ans que je suis à la rue", raconte-t-il. Même si l'ambiance est conviviale, les bénéficiaires de ce barbecue ne viennent pas par plaisir.

"Si on avait le choix on ne viendrait pas", sourit Armande. "Mais ce barbecue reste convivial. C'est moins tendu que d'habitude, il n'y a pas de bousculade."

Écoutez le reportage place Saint-Marc.

De son côté Carole a un logement, mais une fois le loyer payé "c'est compliqué", assure-t-elle. "On est en début de mois et j'ai plus un centime". C'est un ami à elle qui l'a prévenu qu'un barbecue était organisé place Saint-Marc. "Je suis venu pour partager un moment avec des amis".

Les bénévoles du "Challenge Grand Défi" espèrent organiser des distributions de repas plus régulièrement, "une fois par mois" envisage même Amel.