Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rouen: un rassemblement en soutien aux palestiniens de Gaza

mercredi 16 mai 2018 à 0:32 Par Valentine Joubin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées, ce mardi soir, à Rouen, pour soutenir le peuple palestinien, au lendemain d'affrontements meurtriers dans la bande de Gaza. Un camp éphémère a été dressé pour symboliser "l'enfermement" quotidien des habitants.

Un "camp de gaza" pour symboliser l'enfermement des palestiniens soumis à un blocus depuis plus de dix ans
Un "camp de gaza" pour symboliser l'enfermement des palestiniens soumis à un blocus depuis plus de dix ans © Radio France - Valentine Joubin

Rouen, France

Au lendemain d'une journée particulièrement meurtrière à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées, ce mardi soir, devant la cathédrale de Rouen en soutien au peuple palestinien. L'association France Palestine Solidarité appelait aussi à commémorer les 70 ans de la "Nakba", (catastrophe en arabe), c'est à dire l'exode de plus de 750.000 palestiniens après la création de l'Etat d'Israël.

Des manifestants masqués et enfermés dans un enclos

Sur le parvis de la cathédrale de Rouen, ce mardi soir, tous les yeux sont rivés sur un petit groupe de manifestants. Ils sont enfermés dans une sorte d'enclos grillagé et portent des masques blancs. "Ils représentent symboliquement le territoire de Gaza, explique Jean-Pierre, venu dénoncer le blocus de l'enclave palestinienne, ils sont à la merci d'Israël qui veut bien leur délivrer de l'eau, de l'électricité mais quand ça va mal, tout est coupé et ils n'ont plus rien".

Entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées, ce mardi soir, place de la cathédrale à Rouen - Radio France
Entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées, ce mardi soir, place de la cathédrale à Rouen © Radio France - Valentine Joubin

Un élan de solidarité qui doit être mondial

Une fois son masque retiré, Elisabeth, retraitée de l'enseignement, nous explique pourquoi elle participe à ce camp factice : "Moi je suis déjà allée plusieurs fois en Palestine et ce qui est important pour eux c'est que, malgré leur souffrance, malgré le tunnel dans lequel ils sont coincés, il y a des gens qui pensent à eux aux quatre coins du monde, qui les soutiennent". 

Moins de 200 manifestants réunis à Rouen après la mort d'une soixantaine de palestiniens, c'est assez décevant juge Tal, une Israélienne installée depuis dix ans en Seine-Maritime, "A Gaza, on voit que les soldats ne sont pas du tout en danger, c'est vraiment une politique d'attaque, de violence, tout ça doit nous mobiliser plus, oui!"

Les manifestants sont invités à signer une pétition demandant à Emmanuel Macron de reconnaître la Palestine comme un Etat - Radio France
Les manifestants sont invités à signer une pétition demandant à Emmanuel Macron de reconnaître la Palestine comme un Etat © Radio France - Valentine Joubin

Une pétition adressée à Emmanuel Macron

Susciter un mouvement d'indignation plus large et une action politique plus forte, voilà l'ambition de ce rassemblement rouennais. Les participants ont été invités à signer une pétition demandant à Emmanuel Macron de reconnaître la Palestine comme un Etat à part entière.