Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rouen : une nuit du réveillon avec quelques pétards et beaucoup de silence

Un réveillon de la Saint-Sylvestre très silencieux, ce jeudi soir, à Rouen. Le couvre-feu a été globalement respecté : hormis quelques feux d'artifices artisanaux, aux alentours de minuit, les rues de la ville sont restées vides et calmes, comme l'a constaté le reporter de France Bleu.

La rue du Gros-Horloge à Rouen dans la nuit du 31 décembre 2020.
La rue du Gros-Horloge à Rouen dans la nuit du 31 décembre 2020. © Radio France - Cédric Lang-Roth

Rouen est passée en 2021 dans un relatif silence. La ville, placée sous le régime du couvre-feu comme l'ensemble du pays, s'est animée quelques instants aux alentours de minuit. Des concerts de casseroles aux fenêtres, des "bonne année" criés par les balcons et quelques feux d'artifice artisanaux. Puis, alors que les minutes passent, le silence qui revient.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Rive droite, le centre historique est plongé dans le noir et le calme. On entend, ici ou là, les bruits assourdis de soirées privés, au gré des balcons laissés ouverts par les fumeurs. Mais dans les rues, personne ou presque. Quelques équipages de police arpentent la rue Jeanne-d'Arc et les ponts qui enjambent la Seine. Mais le couvre-feu est globalement respecté. Sur les quais, les voitures se comptent sur les doigts d'une main.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Direction les hauteurs de la ville, dans les quartiers plus résidentiels. Là aussi, ce qui frappe surtout c'est le silence. Au pied des tours des quartiers de la Grand-Mare et du Châtelet, les voitures prennent doucement le givre dans la froide nuit. De retour dans le centre, la gare, illuminée, semble bien seule dans la nuit noire. La cathédrale, elle, n'a même pas le droit à un quelconque éclairage.

Le parvis de la cathédrale de Rouen, la nuit du 31 décembre 2020.
Le parvis de la cathédrale de Rouen, la nuit du 31 décembre 2020. © Radio France - Cédric Lang-Roth
Choix de la station

À venir dansDanssecondess