Société

Routes de Gironde : quand la vie des agents de la route ne tient qu'à un fil

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde lundi 2 juin 2014 à 6:00

Le fourgon accidenté et l'agent qui se trouvait au volant
Le fourgon accidenté et l'agent qui se trouvait au volant © Radio France

La semaine dernière un fourgon de la Direction interdépartementale des routes Atlantique a été percuté par un camion sur l'A63 au niveau de la commune de Salles. Pas de blessés cette-fois-ci mais la DIRA demande aux usagers de la route de changer leurs comportements.

Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État aux transports, lance cette semaine une campagne nationale de sensibilisation à la sécurité des agents qui interviennent sur les routes et les autoroutes de France.

Les agents de la DIR (Direction interdépartementale des routes) sont particulièrement exposés aux accidents. Depuis 2006, sept d'entre eux sont morts dans l'exercice de leur fonction. En Août 2012 un agent de la DIRA avait perdu la vie sur la bande d'arrêt d'urgence de la rocade bordelaise, percuté par un camion.

C'est pas forcément l'alcool et le téléphone portable mais ces phénomènes existent ! — Cédric Tajchner, responsable de district à la DIRA

En cause : la conduite inadaptée des usagers de la route. La vitesse aux abords des chantiers, le téléphone au volant ou encore le non-respect des distances de sécurité sont régulièrement à l'origine des accidents.

Certains automobilistes font exprès de slalomer et de percuter les plots de sécurité — Philippe, agent à la DIRA

Mardi dernier un fourgon de la DIR Atlantique a été percuté sur l'A63 au niveau de la commune de Salles. Pas de blessés à déplorer mais une belle frayeur pour les deux agents qui été à bord. Selon Cédric Tajchner, responsable de district à la DIRA, six véhicules ont été accidenté en Gironde l'an passé.

Certains comportements sont affolants