Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Royan, la mairie mise sur l'humour pour demander aux hommes de se rhabiller

-
Par France Bleu La Rochelle, France Bleu

La municipalité de Royan a lancé une campagne de communication basée sur la dérision pour rappeler qu'il est interdit d'être torse nu ou en maillot de bain en ville.

La mairie de Royan a installé ces panneaux humoristiques partout dans la ville.
La mairie de Royan a installé ces panneaux humoristiques partout dans la ville. © Radio France - Louise Buyens

Royan, France

"Tablettes de chocolat et brioches restent dans l'emballage", c'est la phrase que l'on peut lire juste au-dessus d'un homme avec des abdos bien dessinés à côté d'un autre, bedonnant. L'affiche attire l’œil et les mots à connotation pâtissière interpellent. Pour lutter contre les incivilités dans la ville, Patrick Marengo, le maire de Royan, a décidé de frapper un grand coup avec cette campagne de communication insolite. "L'humour et la dérision sont un moyen efficace d'aborder la question. Se prendre une prune à 33 euros mais avec humour, c'est moins lourd à payer que sans humour", assure l'édile avec le sourire. 

L'affiche rappelle que si vous êtes torse nu ou en maillot de bain en dehors des plages et des piscines, vous risquez effectivement une amende de 33 euros mais ce n'est pas nouveau. Un arrêté municipal existe depuis 2010, le problème c'est qu'il n'est pas toujours respecté. En ville, les hommes torse nu ou les femmes en bikini sont "un fléau", déplore Patrick Marengo. "Nous sommes une station balnéaire de qualité, nous entendons le rester, il y a un savoir-être à respecter". 

Peu d'amende, beaucoup de pédagogie 

Neuf ans après l'arrêté, les incivilités existent encore. En été, Pascal Landes, le responsable de la police municipale, et ses équipes, le constatent régulièrement sur le terrain. "Nous avons eu quelques petits différends dans certains commerces où les personnes se promenaient torse nu et les propriétaires refusaient qu'elles rentrent dans le magasin dans cette tenue. Nous intervenons, nous les invitons à remettre le t-shirt", explique Pascal Landes. La plupart du temps, les policiers procèdent à un simple rappel à l'ordre et ne mettent pas d'amende. 

La pédagogie est importante, notamment parce que de nombreux habitants et touristes ne savent pas qu'il est interdit d'être torse nu ou en maillot de bain dans les rues. Certains le comprennent "quand on est en ville, ça ne fait pas habillé, ça paraît logique d'avoir une tenue correcte", souligne Cécile, en vacances à Royan.

D'autres, trouvent la mesure exagérée, comme Xavier : "Quand il fait chaud, je trouve un peu stupide de ne pas l'autoriser. Il n'y a rien de malsain à être torse nu", ce n'est pas du nudisme", explique le Royannais. 

Un problème royannais

Royan est l'une des seules communes de Charente-Maritime à s'être attaquée au problème, mis à part Saint-Pierre d'Oléron qui a passé un arrêté il y a 25 ans. Il permet à la police d'agir quand les tenues sont "olé, olé", raconte un policier. 

Sur l'île de Ré, les municipalités n'ont pas jugé nécessaire de mettre en place une interdiction d'être torse nu. La police de Fouras avoue avoir reçu "quelques remarques" d'habitants à ce sujet mais aucune interdiction n'est en vigueur. À Châtelaillon, "on n'a jamais eu de plaintes", dit le maire. Même constat à Saint-Trojan-les-Bains où les plages sont "éloignées des villages", justifie l'édile. 

À La Rochelle, les plages sont en plein cœur du centre-ville mais là non plus, rien n'interdit d'être torse nu ailleurs que sur le sable. 

Même s'ils n'ont rien mis en place, dans la plupart des communes du département, on avoue avoir entendu parler de cette campagne de communication qui a définitivement fait mouche. Sur le même modèle, la mairie de Royan a aussi créé des affiches de sensibilisation pour les déjections canines, les trottinettes électriques ou encore les personnes âgées qui traversent les passages piétons.