Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rythmes scolaires : en Touraine tout n'est pas prêt pour la rentrée

mardi 26 août 2014 à 17:40 Par Théo Maneval, France Bleu Touraine

Les 460 écoles d'Indre et Loire seront-elles fin prêtes mardi prochain pour la rentrée ? La réforme des rythmes scolaires bouscule les emplois du temps en primaire cette année, avec notamment des après-midi plus courtes et des animations en dehors de la classe pour les enfants. Mais en Touraine à quelques jours de la reprise, tout n'est pas forcément bouclé...

rentrée la réforme des rythmes scolaires
rentrée la réforme des rythmes scolaires © MaxPPP

En Touraine, cette réforme avait fait grogner dans plusieurs communes , qui la jugeaient trop chère ou encore mise en place à la va-vite . Et si aujourd'hui le climat semble s'être calmé dans la plupart des 460 écoles d'Indre et Loire, certaines devront se contenter d'une sorte de "bricolage" à la rentrée. La faute à trois difficultés qui les ont empêché de boucler leur nouveau programme et notamment les activités périscolaires (peinture, sport, jardinage, photo...) pour le 2 septembre.

Trop cher : certaines communes se trouvent dans l'impossibilité de débloquer suffisamment de crédits d'ici à la fin de l'année 2014 pour embaucher des animateurs chargés du temps périscolaire. A Francueil  (près de Bléré) par exemple, la réforme devrait coûter 25.000€ à la mairie , 8.000€ de plus que prévu. A Cussay , la mairie doit réduire de 10% son budget voirie . Manque d'animateurs : toutes les communes d'une même zone recherchent des animateurs pour les mêmes plages horaires. Les premiers établissements arrivés sont souvent les premiers servis. Les autres n'ont plus le choix. L'école de Francueil n'a pu trouver que 2 animateurs pour la rentrée, il lui en faudrait 5 . Une partie du temps périscolaire restera donc de la simple garderie jusqu'au mois de janvier. Problèmes de locaux : lors de ces activités périscolaires, les élèves sont répartis en petits groupes , par dix ou quinze... Il faut donc trouver de la place pour chacun. A l'automne, le temps est encore clément et permet des activités d'extérieur, mais il faut anticiper l'hiver et les jours de pluie. Certaines mairies n'ont d'autre choix que de faire emmener leurs écoliers dans des centres sportifs ou de loisirs situés dans un village voisin... Une organisation logistique (les parents ne récupèrent plus toujours leurs enfants à l'école) qui s'avère également coûteuse puisque la mairie doit prendre en charge le transport plusieurs fois par semaine.

"C'est vraiment de la débrouille, les premiers à répondre sont les premiers servis"

Rythmes scolaires ENRO

"8.000€ de plus que prévu... On ne refera pas la mairie"

Rythmes scolaires SON