Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rythmes scolaires: la colère du maire de Loriol-sur-Drôme contre le rectorat

samedi 29 août 2015 à 23:52 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Le maire de Loriol dans la Drôme souhaitait réaménager les rythmes scolaires à l'école Jules Ferry, l'un des deux groupes scolaires de sa commune. Le rectorat vient de donner sa réponse définitive, à quelques jours de la rentrée des classes: il s'oppose à la réorganisation et menace de supprimer les aides financières d'après le maire.

Une école à Loriol dans la Drôme, en juin 2012.
Une école à Loriol dans la Drôme, en juin 2012. © Stéphane Milhomme - Radio France

Le maire de Loriol, Claude Aurias, se sent méprisé par le rectorat. A quelques jours de la rentrée scolaire à peine, il vient de lui signifier qu'il s'opposait à la réorganisation des rythmes scolaires sur une des deux écoles de la commune.

La mairie avait prévu de rassembler les heures d'activités périscolaires sur une seule après-midi à l'école Jules Ferry, pour que les enfants puissent mieux profiter des équipements sportifs qui sont loin de leur établissement. C'est ce que prévoit le dispositif Hamon dans la réforme des rythmes scolaires. Les parents et les enseignants avaient manifesté en ce sens fin juin.

Mais le rectorat n'a rendu sa réponse définitive qu'il y a quelques jours. Il confirme la réponse faite plus tôt par l'Inspection d'Académie au niveau du département. L'autre école de la commune est organisée sur le rythme d'une heure d'activité périscolaire par jour et le rectorat ne veut pas qu'il y ait deux systèmes différents sur une même commune. Il demande donc à la commune de rester sur une répartition des heures d'activités périscolaires sur toute la semaine, sous peine de se voir supprimer les 30 000 euros d'aides que donne l'Etat pour appliquer la réforme.

Le maire Claude Aurias doit donc réorganiser ses plannings à quelques jours de la rentrée des classes et est scandalisé.

Rythmes scolaires Loriol SON 1